Huawei pourrait licencier des centaines d'employés américains
Technologie

Huawei pourrait licencier des centaines d’employés américains

Combien d'employés seront licenciés sur les 850 ?

Ce week-end, le Wall Street Journal expliquait que Huawei s’apprêterait à licencier des centaines d’employés basés aux États-Unis. Cette décision survient après les conflits entre la firme de Shenzhen et les américains, qui ont coûté beaucoup d’argent à Huawei.

Le média américain rapporte que l’entreprise chinoise prévoit de licencier les employés d’une filiale de recherche appelée Futurewei Technologies. Cette dernière comprend plusieurs laboratoires de recherche. D’après les premières informations, Huawei donnerait la possibilité aux employés chinois de revenir au pays pour rester au sein de l’entreprise. Pour le moment, certains employés ont déjà été prévenus de leur limogeage, d’autres lettres de licenciement devraient partir dans les jours à venir.

Futurewei Technologies, c’est près de 850 employés, pour l’instant nul ne sait combien vont être remerciés. Cette information est vouée à ralentir le développement des actions de l’entreprise dans le pays de l’Oncle Sam, ou est-ce simplement une menace contre Trump et son gouvernement pour reprendre en considération le travail de Huawei. Récemment, nous apprenions que les tensions entre les deux parties commençaient à s’estomper après une discussion entre Donald Trump et Xi Jinping. Cet assouplissement du ban ne prend pas en compte les équipements 5G. Huawei ne sera pas autorisée à participer au déploiement du réseau 5G aux États-Unis. C’est une perte importante pour l’entreprise qui avait prévu de se charger de cette installation, avant le début des conflits.

On devrait en savoir plus sur ces licenciements dans les semaines à venir, affaire à suivre.

Send this to a friend