Alan Turing, le mathématicien anglais à l’origine des travaux fondamentaux qui ont permis la naissance de l’informatique actuel, sera à l’honneur sur les billets de 50 livres. En effet, la Bank of England a tranché pour finalement choisir l’un des scientifiques ayant déchiffré la machine Enigma, utilisée par les allemands pendant la Seconde Guerre mondiale pour communiquer.

Malheureusement, de son vivant ses recherches ne sont pas pleinement reconnues, car il était gay, ce qui était illégal à son époque. Pour en savoir plus sur sa vie, le film The Imitation Game retrace les événements marquants de l’existence de ce mathématicien de génie. La Bank of England, a finalement choisi Turing parmi une liste de 1000 scientifiques sélectionnés parmi les 227 299 candidatures présentées par le peuple anglais.

Mark Carney, le gouverneur de la Bank of England déclare : « Alan Turing était un mathématicien exceptionnel dont le travail a eu un impact énorme sur notre façon de vivre aujourd’hui. En tant que père de l’informatique et de l’intelligence artificielle, ainsi que héros de la guerre, les contributions d’Alan Turing vont bien au-delà de son objectif. » Si le déchiffrage d’Enigma ne lui sera en partie attribué que dans les années 1970, cette prouesse a joué un rôle majeur dans le déroulement de la Seconde Guerre mondiale.

En 1952, Alan Turing est finalement condamné pour avoir eu une liaison avec un homme. Il sera castré, puis mourra d’une intoxication au cyanure. Sur la scène du suicide présumé, une pomme croquée se trouvait à proximité du corps d’Alan Turing. Pour certains cette pomme aurait inspiré le logo Apple. Ce n’est qu’en 2013, que le gouvernement britannique s’est excusé officiellement pour la façon dont ce génie a été traité de son vivant. En 2017, la loi Turing est mise en place et gracie 65 000 homosexuels punis pour leur sexualité, dont 15 000 encore vivants.

C’est donc un symbole fort qu’envoie l’Angleterre en choisissant Alan Turing pour orner ses billets de 50 livres.