Playstation Now, Shadow, Blacknut : Quelles sont les offres de Cloud Gaming disponibles, et quelles sont celles qui vont bientôt arriver ?
Technologie

Playstation Now, Shadow, Blacknut : Quelles sont les offres de Cloud Gaming disponibles, et quelles sont celles qui vont bientôt arriver ?

Le Cloud Gaming est absolument partout ces derniers temps.

Que ce soit dans la bouche des constructeurs, notamment de Microsoft qui annonce la sortie prochaine de son service de Cloud Gaming, le xCloud, en bêta fermée en Europe pour le mois d’Octobre, ou des éditeurs de jeux vidéo à l’instar d’Ubisoft ou d’EA, cette nouvelle technologie semble bien partie pour chambouler notre rapport au médium vidéo-ludique. Après les jeux dématérialisés, voici venu le temps des consoles ?
Le Cloud Gaming ça existe depuis quelques temps déjà, et certaines offres sont disponibles dès à présent si vous souhaitez vous essayer à cette nouvelle technologie. Faisons ensemble un petit récapitulatif des services actuellement disponibles, et ceux à venir dans un futur plus ou moins proche !
Tout d’abord, qu’est ce que c’est que le Cloud Gaming ? Si l’on commence à être tous plus ou moins familier avec le stockage dans le Cloud, cette technologie reposant sur l’utilisation d’un serveur externe pour y téléverser des données, à l’image de Google Drive, la magie de ces serveurs « dans les nuages » ne s’arrête pas là. En effet, il est également possible d’utiliser une partie de leur puissance de calcul afin de sous-traiter des tâches qui seraient normalement trop coûteuses en ressources pour votre ordinateur. Le Cloud Gaming repose justement sur ce principe, puisqu’il vous permet d’utiliser n’importe quel appareil connecté à internet pour pouvoir jouer aux jeux les plus récents sans avoir à investir dans une machine dernier cri. Cela concerne vos smartphones, mais également votre téléviseur connecté ou même le navigateur internet de votre vieux PC, du moment que vous avez accès à une connexion suffisamment rapide. Vous l’aurez compris, ce ne sont donc pas vos appareils qui s’occuperont de faire tourner le jeu auquel vous accédez, mais bien des serveurs situés dans un Data Center, qui se chargeront de streamer un retour vidéo sur vos machines. On n’est pas très loin du fonctionnement d’un partage d’écran sur Skype ou de la fonctionnalité « Bureau à Distance » de Google Chrome. Et pour avoir essayé la technologie, il faut avouer que c’est bluffant. Pouvoir jouer aux derniers jeux sortis sur un ordinateur d’entrée-de-gamme permettra très certainement de démocratiser encore plus le jeu vidéo dans nos foyers.

Quelles sont les offres déjà disponibles ?

Playstation Now : Sony est l’un des pionniers sur le marché du Cloud Gaming, notamment avec son service Playstation Now, permettant de jouer à une sélection de plus de 600 titres de jeux Playstation (toutes générations confondues) directement sur votre Playstation 4 ou votre PC. Si vous êtes un amoureux des exclusivités Sony, cette offre est faite pour vous ! À noter que le catalogue de jeux varie d’une région à une autre, et que nous vous conseillons donc d’utiliser un compte PSN américain, qui vous permettra d’accéder à une plus grande sélection de titres qu’un compte européen. Le service est disponible pour environ 100€ par an, ce qui revient plus ou moins au coût de deux jeux achetés dans le commerce. C’est donc une offre tout à fait rentable !
La Nintendo Switch… Au Japon seulement ! : Relativement discret sur cette technologie, Nintendo a pourtant d’ores et déjà commencé à s’essayer au Cloud Gaming, notamment sur Assassin’s Creed Odyssey et Resident Evil 7, disponibles en Cloud Gaming au Japon. Pour le moment la société n’a pas communiqué sur une hypothétique sortie en Europe, et si vous voulez voir à quoi ressemble ce service vous devrez vous munir d’un compte eShop japonais, d’une connexion internet robuste (au minimum 50 Mbit/s) et d’un VPN disposant de serveurs japonais, comme par exemple ceux d’ExpressVPN.
Shadow PC : La marque française Blade se démarque de la concurrence avec son offre de PC dans les nuages, Shadow, puisque ce dernier ne propose pas qu’une plateforme dédiée au jeu, mais bien un véritable ordinateur tournant sous Windows, disposant d’une configuration constamment mise à jour pour être à la pointe de ce qui se fait actuellement. L’intérêt est évident pour les utilisateurs ayant besoin d’une machine capable de gérer des logiciels gourmands en ressources, comme les modélisateurs 3D ou les logiciels de montage vidéo. L’abonnement est relativement élevé (environ 30€ par mois) mais est tout à fait pertinente si vous êtes à la recherche d’un service ne se limitant pas qu’au jeu vidéo.
Blacknut : Blacknut, c’est un petit peu le Playstation Now des jeux indépendants. Ce service, développé en France, propose à ses utilisateurs de jouer à une sélection de jeux directement depuis un ordinateur, un téléphone sous Android ou une Smart TV (le service n’est pour le moment pas compatible avec les produits tournant sous iOS). Le catalogue ne contient pas forcément beaucoup de jeux AAA, mais certaines perles du jeu indépendant valent clairement de s’y essayer. Et puis, pour 9.99€ par mois sans engagement, ça se justifie tout à fait !

Quelles sont les offres à venir ?

Nvidia GeForce Now proposera aux utilisateurs d’appareils de la gamme Shield ou de GPU Nvidia de pouvoir streamer les jeux de leur bibliothèque Steam ou depuis un catalogue de jeux intégré au service directement sur leur appareil ou leur télévision. Le service est pour le moment en bêta et semble d’après les premiers retours plutôt gourmand en bande-passante, puisqu’un débit d’au moins 25 Mbit/s est requis pour pouvoir y accéder. Le service est pour le moment gratuit lors de sa phase de bêta, donc n’hésitez à pas à vous y inscrire pour pouvoir essayer la bête !
Microsoft en a parlé lors de l’E3 2019, mais le xCloud, son service de Cloud Gaming va bientôt pointer le bout de son nez, puisque la bêta fermée pour l’Europe sera lancée dès le mois d’Octobre. Avec certainement une compatibilité avec le service de jeu à la demande Xbox Game Pass, il y a de grandes chances que le service séduise les amateurs de Halo, Gears of War ou encore de Forza !
Impossible de parler de Cloud Gaming sans mentionner Google Stadia, la plateforme dédiée au jeu sur le Cloud de l’entreprise. À la différence du PlayStation Now par exemple, vous devrez acheter séparément les jeux que vous souhaiterez lancer sur votre Stadia (bien qu’Ubisoft annonce déjà la compatibilité avec son service UPlay +), le service étant cependant accessible complètement gratuitement. Souscrire à un abonnement vous permettra cependant d’accéder à un catalogue de jeux ainsi que de pouvoir télécharger les nouvelles sorties en avant-première.

Enfin, Project Atlas est un service à venir de la part d’EA qui vise à aller plus loin que la simple plateforme dédiée au jeu, puisqu’elle permettra également aux développeurs d’utiliser la puissance des serveurs dédiés pour les assister dans le développement de leurs jeux. Le tout semble prévu pour être intégré dans une sorte de réseau social dédié au jeu et au développement, ce qui pourrait peut-être laisser présager d’un futur où les jeux seraient conçus collectivement avec des communautés de fans. Cela laisse rêveur !
Pensez-vous souscrire à un service de Cloud Gaming à l’avenir ? Êtes-vous déjà un utilisateur de la technologie ? N’hésitez pas à nous faire savoir ce que vous pensez dans les commentaires !

Send this to a friend