La dyslexie est un problème qui touche de nombreux enfants. En moyenne 3 enfants par classe, sont dyslexiques. Un trouble de l’apprentissage du langage écrit, qui entraîne souvent des difficultés scolaires et une perte de confiance en soi. Grâce à une technologie simple, Lexilight a conçu une lampe pour aider ces personnes dyslexiques à reprendre confiance en elles.

Une lampe qui change le quotidien des dyslexiques

À ce jour, 2 lampes existent, la Lexilight 1.0 et la Lexilight 2.0 (disponible à partir de septembre 2019). L’une comme l’autre, elles permettent d’aider les personnes dyslexiques, à mieux lire. Posées sur un bureau, ou sur une table de chevet, ces lampes dernier cri, permettent de personnaliser de la lumière en fonction des besoins de chacun. Concrètement, les produits Lexilight vont effacer l’image miroir que voient les dyslexiques.

La lampe Lexilight simplifie la vie des dyslexiques.

Crédit : Lexilight

Grâce à deux boutons à l’extrémité de la lampe, les utilisateurs de la Lexilight 2.0, pourront effectuer leurs réglages. Deux possibilités : tout d’abord, il est possible de détacher les lettres pour améliorer la lecture, mais aussi d’ajuster la netteté, pour ne pas se tromper en cas de doute sur une lettre. Cette lampe est une petite révolution pour les personnes souffrant de dyslexie. Elle transforme littéralement leur quotidien.

Une communauté entière se mobilise

D’autres initiatives existent pour simplifier la vie des personnes dyslexiques. Par exemple, Christian Boer a créé une typographie, qui permet aux personnes souffrant de ce trouble, de lire sans aucun soucis. En utilisant des lettres moins denses, plus courbées à leurs bases et avec un plus grand espace entre chaque mot il change, lui aussi, la vie de millions de personnes.

Pour aller encore plus loin, Lexilight a créé Lexilab, une communauté dans laquelle “on se dit tout sur la dyslexie”. La marque veut offrir la possibilité à ses utilisateurs, de donner leur ressenti sur l’expérience Lexilight. Dyslexiques, parents d’enfants dyslexiques, spécialistes de l’éducation, orthophonistes, les membres de cette communauté connaissent parfaitement la dyslexie et feront certainement évoluer le produit.