Facebook crée une équipe dédiée à l'expérimentation de nouveaux produits
Réseaux Sociaux

Facebook crée une équipe dédiée à l’expérimentation de nouveaux produits

Ce département devra déterminer des moyens pour améliorer l'expérience entre les communautés et les marques.

L’entreprise de Mark Zuckerberg veut proposer plus d’expériences à ses utilisateurs, pour cela, la société vient de créer une nouvelle équipe qui aura la charge d’expérimenter des produits innovants. Facebook veut imaginer des expériences nouvelles pour permettre aux marques d’imaginer des stratégies différentes, pour construire leur communauté.

De nouvelles expériences, pour construire sa communauté

Facebook n’aura pas peur de créer de nouvelles applications. Peut-être que ces techniques expérimentales donneront lieu à la création de nouvelles plateformes, peu importe. Le réseau social ne se fixera aucune limite. Cette équipe expérimentation baptisée NPE, pour New Product Experimentation, devra être très agile. Concrètement, l’équipe n’hésitera pas à créer des applications, puis à les supprimer, si jamais elles sont inadaptées.

C’est évident : de nombreux tests auront lieu, par ailleurs, l’équipe précise que : « nous voulons aussi minimiser les perturbations pour les milliards de personnes qui utilisent les applications du groupe Facebook tous les jours ». Certaines de ces applications seront probablement disponibles dans l’App Store, dans le Play Store, et sur le web.

Les GAFA aiment expérimenter de nouveaux produits

Le réseau social tient à préciser que ces nouvelles applications respecteront, évidemment, sa politique en matière de respect de la vie privée, notamment pour l’utilisation des données personnelles. Plus le droit à l’erreur de ce côté-là. Facebook n’est pas la seule entreprise technologique à fonctionner de cette façon.

Alphabet dépense des centaines de millions d’euros pour créer de nouvelles expériences, en testant le développement de nouveaux produits. Ils sont nombreux à échouer, mais quelques-uns sortent du lot et peuvent devenir des applications très populaires en peu de temps. Cette approche devrait être particulièrement utile à Facebook qui n’a réussi à développer que Messenger, en plus de son application principale.

Send this to a friend