Dans ce contexte de guerre commerciale, entre la Chine et les États-Unis, notamment sur la production de matériel électronique, Nintendo pense délocaliser une partie de la production de sa console de jeu Switch, hors de Chine. Le Vietnam semble être la solution envisagée par l’entreprise japonaise, d’après les confidences d’un porte-parole de Nintendo, à Reuters. L’objectif est de conserver des coûts de main d’œuvre bas, tout en se désolidarisant de la Chine.

La Chine délaissée

Récemment, Apple déclarait qu’elle comptait aussi transférer entre 15 et 30% de se production, de Chine, vers d’autres pays asiatiques. Pour Apple, les risques d’une dépendance trop grande à la Chine sont trop importants. Pour cette raison, l’entreprise a pris la décision de délocaliser une partie de sa production, vers d’autres pays qui entretiennent des relations sont plus saines avec les États-Unis.

Tout laisse penser que Donald Trump ne reculera pas. Il menace la Chine de mettre en application cette fameuse taxe de 300 milliards de dollars (267 milliards d’euros) sur les importations venues des terres du milieu. Voilà qui pourrait être dissuasif pour les entreprises qui importent leurs produits vers les États-Unis. Nintendo sous-traite actuellement la quasi-totalité de la production de ses consoles Switch à des fabricants chinois. Le transfert de Chine vers le Vietnam pourrait avoir lieu dès cet été.

Des délocalisations successives

D’autres entreprises japonaises prévoient de délocaliser leur production hors de Chine. Parmi ces dernières : Sharp Corp, ainsi que le fabricant de photocopieurs Ricoh Co Ltd. En juin dernier, Nintendo expliquait déjà réfléchir à une alternative, pour transférer sa production hors de Chine. Il semble probable que cette décision fasse augmenter les coûts de production et donc, potentiellement les prix de vente. La Chine risque clairement de souffrir de ces délocalisations successives. Le pays qui avait la réputation d’être l’usine du monde, pourrait être impacté, si les menaces formulées par les États-Unis devenaient une réalité.