Un avion vient d'effectuer le premier atterrissage complètement autonome
Intelligence ArtificielleTransports

Un avion vient d’effectuer le premier atterrissage complètement autonome

Un projet qui devrait améliorer les conditions de sécurité pour les vols actuels

Des chercheurs allemands de la Technische Universität München (TUM) ont mis au point un système d’atterrissage automatique pour les petits avions. En plus de progresser dans les vols autonomes, cette prouesse technologique devrait permettre de rendre les atterrissages habituels plus sûrs. Aujourd’hui, la plupart des avions atterrissent de manière automatique, cependant ils ne sont pas vraiment autonomes. C’est principalement l’aéroport qui les guide avec un signal radio. Le problème c’est que de nombreux aéroports de petite taille ne proposent pas ce processus.

Des vols toujours plus sûrs

C’est pour répondre à ces soucis que ces chercheurs allemands ont mis au point une technologie basée sur le GPS, allié à plusieurs caméras infrarouges afin de repérer la piste, quelque soit les conditions météorologiques, qu’il y ait du brouillard, de la pluie, et autres intempéries. Après avoir analysé cela, l’avion peut entamer un calcul de trajectoire pour sa descente, afin d’atterrir sans aide. Évidemment, il s’agit d’un projet encore en développement, cependant il reste assez prometteur. En mai dernier, le premier essai d’atterrissage s’est parfaitement bien déroulé. Thomas Wimmer, le pilote d’essai, se confie dans le communiqué de presse de la TUM : « Les caméras reconnaissent déjà la piste à une grande distance de l’aéroport. Le système guide ensuite l’avion à travers l’approche à l’atterrissage sur une base complètement automatique et l’atterrit précisément sur l’axe de la piste. »

Comme on peut le voir sur la vidéo, l’appareil a su reconnaître la piste en s’en approchant progressivement, pour effectuer une manoeuvre parfaite.

Avant de déployer cette technologie, il faudra encore effectuer des dizaines de tests. Lorsque le système sera assez perfectionné, elle pourra rendre les atterrissages réalisables sans aucune assistance, dans la totalité des aérodromes. Ces progrès font avancer l’idée de pouvoir un jour réaliser des vols entièrement autonomes, du décollage, à l’atterrissage.

Send this to a friend