C’est officiel : le plus grand projet d’énergie solaire au monde se trouvera aux Émirats Arabes Unis. Abu Dhabi pourra bientôt se vanter de produire près de 1,2 gigawatts d’électricité.

De l’électricité pour 90 000 personnes

Quand on pense à Abu Dhabi, instinctivement, on pense au pétrole. Pourtant il faudra bientôt s’ôter cette idée de l’esprit puisque les Émirats Arabes Unis pourront maintenant être directement associés à l’énergie solaire. En effet, l’Emirate Water and Electricity Company a commencé à exploiter Noor Abu Dhabi, le plus grand projet d’énergie solaire au monde.

Une capacité maximale qui devrait s’approcher des 1,2 gigawatts. Les États-Unis ont de quoi être jaloux. Le parc baptisé Noor Abu Dhabi, rend la plus grande installation des USA, la Solar Star pouvant atteindre les 569 mégawatts, modeste en comparaison et presque ridicule. Pas étonnant que cette région du monde cherche à mettre en avant ses avantages environnementaux. Abu Dhabi estime que les 3,2 millions de panneaux du Noor Abu Dhabi devraient fournir suffisamment d’électricité pour 90 000 personnes.

Un bon outil publicitaire

Le parc nouvelle génération pourra même réduire les émissions de CO2 d’un million de tonnes métriques par an. C’est exactement comme si 200 000 voitures possédant un moteur thermique, se volatilisaient. Cette nouvelle ferme solaire semble être un outil publicitaire particulièrement intéressant pour les Émirats Arabes Unis.

En réalité, Abu Dhabi est toujours très dépendant du pétrole, mais va dans le bon sens pour tenter de réduire son empreinte carbone. La région tente de devenir plus respectable de la planète, mais n’est pas encore prête à abandonner sa ressource la plus précieuse.

De nouveaux panneaux solaires pourraient bientôt le jour à travers le monde. En effet, une toute nouvelle génération de panneaux solaires, qui est en réalité un spin-off de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), pourrait permettre aux cellules solaires de capter la lumière du soleil avec un rendement de l’ordre de 37% au lieu de 15% avec des panneaux solaires classiques. Une efficacité qui serait donc plus que doublée avec Insolight, c’est son petit nom.