Nintendo, Sony, et Microsoft ont collaboré dans la rédaction d’une lettre à l’administration Trump ces derniers jours. Ils lui ont expliqué que les taxes imposées aux produits chinois pourraient avoir des conséquences désastreuses sur l’industrie du jeu vidéo, avec notamment une augmentation généralisée du prix des consoles aux États-Unis.

Depuis l’affaire Huawei, les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis se sont exacerbées. Sous prétexte de protéger les données des américains et de leurs entreprises, l’administration Trump mène une vraie guerre à bon nombre de produits chinois. Parmi ses idées, on retrouve une taxe de 25% du prix sur une liste de produits technologiques chinois, au sein desquels on retrouve les consoles de jeu. Une idée qui ne plait évidemment pas aux trois géants des consoles de salon, dont l’essentiel de la production (96%) est basée en Chine.

Sony, Microsoft, et Nintendo, les 3 grands fabricants de console, ont écrit une lettre à l’administration Trump. Ils ont déclaré : « bien que nous apprécions les efforts de l’Administration pour protéger la propriété intellectuelle américaine et préserver le leadership des États-Unis en matière de haute technologie, le préjudice disproportionné causé par ces tarifs douaniers aux consommateurs et aux entreprises américains va nuire à ses objectifs au lieu de les réaliser ».

Par ailleurs, ils ont donné quelques exemples des conséquences que pourraient avoir une trop forte hausse des taxes sur les consoles de jeu. Ils citent : « une baisse de l’innovation dans l’industrie du jeu vidéo et au delà » mais aussi la mise en péril de milliers d’emplois. Par ailleurs, ils cachent à peine que les taxes se répercuteront sur les consommateurs américains, sans avoir de conséquence sur leurs marges. Ils déclarent « étant donné que les marges de détail sur les consoles de jeux vidéo sont généralement très serrées, nous ne voyons pas d’autre scénario raisonnable possible pour les détaillants que de répercuter les coûts tarifaires sur les consommateurs ».

Donald Trump pourrait se mettre dans une fâcheuse posture s’il valide les idées de son administration en matière de taxes. Mine de rien, la communauté geek a énormément crû au fil des années aux États-Unis, pour devenir très importante. Le succès et l’engouement généré par des événements comme l’E3 en est la preuve. Par conséquent, se mettre à dos cette communauté pourrait lui coûter des voix précieuses à l’avenir. Par ailleurs, les consommateurs pourraient trouver le moyen de contourner les taxes avec Google Stadia. Ce Chromecast du jeu vidéo, dont la sortie est imminente, permet de profiter de jeux vidéos en ultra HD sur sa TV, sans console de jeu.