La ville de Lannion va suivre ses habitants grâce à leurs smartphones
CybersécuritéTechnologie

La ville de Lannion va suivre ses habitants grâce à leurs smartphones

Cette expérience empiète-t-elle sur la vie privée des habitants ?

La société Eco Compteur vient de lancer une expérimentation visant à analyser la fréquentation de la ville de Lannion, en Bretagne. Cette expérience permettra de suivre les smartphones des promeneurs afin de déterminer les lieux les plus fréquentés, et savoir ce qu’il faut améliorer.

Eco Compteur va installer une vingtaine de capteurs à l’entrée de la ville pendant 3 mois. Une fois le smartphone repéré par ces capteurs, la municipalité de Lannion pourra suivre à la trace leurs propriétaires. Suite à cela, ces données aideront à prendre les bonnes décisions en termes de stratégie d’urbanisme, dans le cadre du projet Lannion 2030. Enrico Durbano, et Guillaume Huon, respectivement directeur général, et responsable commercial d’Eco Compteur, indiquent avoir l’ambition d’installer « entre seize et vingt capteurs aux sept principales entrées de la ville pour compter le nombre de piétons et de voitures ». Une situation qui pourrait facilement inspirer les producteurs de la série Black Mirror.

Et la vie privée alors ?

Habituellement, la question de la vie privée, et de la protection des données se posent quand Google ou Facebook sont dans les parages, cependant, il est légitime dans ce cas de s’interroger. Eco Compteur affirme que cette expérimentation ne risque pas d’empiéter sur la vie privée des concernés. La CNIL aurait validé cette expérience, l’anonymat des individus sera respecté. Néanmoins, cela ne dit pas comment ces données seront stockées et protégées. Après la phase d’expérimentation, comment la mairie de Lannion ainsi que l’entreprise compte utiliser ces informations ? À première vue il semble étrange qu’un tel dispositif puisse prendre forme sans demander la permission aux personnes sondées.

Send this to a friend