Dans le domaine de la photo, l’intelligence artificielle gagne du terrain: elle permet de rendre les tâches plus simples, et de faire gagner du temps. D’ailleurs, de nombreuses applications mobiles existent aujourd’hui pour retoucher les photos. Bye Bye Camera, une application sur laquelle a travaillé l’artiste damjanski, permet d’identifier les humains, et les supprimer de vos photos.

En fait, Bye Bye Camera utilise une technologie qui existe déjà, appelée YOLO (You Only Look Once) afin d’identifier la silhouette humaine, avant de mettre en oeuvre la fonctionnalité de remplissage, ou “context-aware fill” que l’on retrouve sur les outils Adobe. Le principe est simple : lorsque vous prenez une photo (ou un selfie), et que l’application détecte un humain, ce dernier est supprimé automatiquement. La retouche photo est donc effectuée en temps réel. Cependant, cette intelligence artificielle ne prend pas en compte les animaux.

Pour l’artiste damjanski, ce concept est artistique car il rend les selfies et les photos plus belles, dans une optique de réflexion autour de l’humain et son importance. Bye Bye Camera est disponible sur l’App store, mais n’est pas gratuite ; elle coûte 2,99$ ou 3,49€.

Cette application serait-elle capable d’être performante sur des fonds chargés ou sur des photos de foules ? Le résultat pratique et les avis concernant Bye Bye Camera restent mitigés, car le concept tourne autour de la place de l’humain, et se place aussi sous la catégorie IA, qui devient de plus en plus large. Un débat émerge autour de cela, afin de réfléchir sur l’accessibilité, et l’utilisation de l’intelligence artificielle.