Depuis plusieurs années, le monde des fintechs vit des bouleversements majeurs. De nouveaux services digitaux débarquent sur ce marché et les API occupent une place de plus en plus importante. Les observateurs sont nombreux à estimer que 2015 fût “l’année où la FinTech est enfin devenue grand public en France”. MANGOPAY, l’une des fameuses “licornes” européennes, en est l’un des témoins majeurs.

Céline Lazorthes est à l’origine de cette startup. En 2013, après avoir passé 4 années à développer Leetchi, le fameux site de cagnotte en ligne, l’entrepreneuse décide de se lancer dans une nouvelle aventure et cherche un moyen de simplifier le paiement électronique. La fondatrice de cette startup veut révolutionner le marché. Dès la première année, le ton est donné : 90 millions d’euros sont déjà traités.

Le passage par une marketplace est une étape régulière de plus en plus courante dans notre comportement de consommateur, et pour que l’expérience soit réussie, il faut que le paiement soit efficace. Ce n’est pas toujours le cas et c’est justement la volonté de MANGOPAY : améliorer l’expérience client au niveau du paiement électronique. L’entreprise a à cœur de simplifier la vie des entreprises avec lesquelles elle travaille. Parmi les 2 500 clients de MANGOPAY, on retrouve KissKissBankBank, Vinted, La Ruche qui dit Oui, ou encore Rakuten France et Rue Du Commerce. Aujourd’hui, il est difficile de passer à côté de ce géant dans le monde des startups françaises, spécialiste du paiement pour les marketplaces, plateformes de crowdfunding et fintechs.

Un tableau de bord pensé pour une gestion en temps réel

Chaque client de MANGOPAY a accès à un tableau de bord. Il permet d’avoir une visibilité en temps réel sur l’activité de son business. Concrètement, cet espace de travail permet d’avoir la main sur les utilisateurs, les évènements en cours et met à disposition un service de support dédié. On peut y suivre l’avancement d’un paiement, savoir à quelle date il a eu lieu et avec quel e-mail il a été effectué.

MANGOPAY

Également conçue pour les développeurs, la solution de MANGOPAY peut être intégrée rapidement grâce à des SDKs open source, notamment : PHP, Java, Ruby, Python, Node.js et .Net, ainsi que des bibliothèques logicielles Android et iOS. L’entreprise propose également l’intégration d’un plugin WordPress pour une intégration assistée rapide et efficace. L’entreprise possède une licence d’émetteur de monnaie électronique, ce qui lui permet d’offrir des services personnalisés en fonction des besoins de chaque plateforme. Vous pouvez d’ailleurs tester la solution grâce à une sandbox gratuite.

Concrètement, cela signifie que MANGOPAY est autorisée à garder sur ses comptes des fonds qui ne sont pas à eux, tout en générant de la monnaie électronique pour permettre des transferts instantanées dans un même environnement. L’entreprise est soumise à plusieurs directives européennes et fait l’objet de nombreux audits réalisés par l’autorité de régulation du Luxembourg. Cet agrément lui permet d’avoir des clients partout dans l’Espace Économique Européen (EEE). Grâce à ce lot d’innovations technologiques, MANGOPAY a su s’imposer en Europe. L’entreprise a traité plus de 2,2 milliards d’euros en 2018 et prévoit d’atteindre les 4 milliards d’€ en 2019.

La sécurité et la personnalisation au cœur de la solution

Parce qu’une solution de paiement ne peut pas se permettre de négliger la sécurité de son service, MANGOPAY en a fait une priorité. La société spécialisée dans le paiement permet même à ses clients de personnaliser leur stratégie antifraude. La startup rappelle à raison que les plateformes en ligne sont responsables de la sécurité de leurs utilisateurs.

Pour cela, dans son offre, MANGOPAY permet à ses clients d’utiliser divers outils de protection, notamment le 3D Secure, mais aussi une solution développée en interne, baptisée “card fingerprint” qui permet d’identifier chaque carte bancaire grâce à un identifiant unique. Cet outil permet aussi de paramétrer des règles personnalisées en fonction de l’utilisation de la carte sur la plateforme. Ce n’est pas tout, l’entreprise a également développé son propre moteur interne antifraude. En pratique, cela veut dire que l’entreprise effectue une vérification approfondie pour s’assurer de l’authenticité d’un paiement. Dans le détail, voici comment fonctionne ce moteur interne :

En conformité avec la réglementation européenne, MANGOPAY vérifie l’identité des utilisateurs grâce au KYC (Know Your Consumer). L’entreprise est capable d’analyser la provenance des paiements et de s’assurer qu’ils ne viennent pas de régions où la fraude et le financement du terrorisme sont fréquents. Le KYC est une technique particulièrement efficace pour connaître la provenance d’un paiement.

Dans le processus anti-fraude, un plafonnement automatique du nombre de transactions à partir d’une même carte est intégré. MANGOPAY est également en mesure de détecter si une carte a été volée, grâce à ses mises à jour quotidiennes des données de détection. Enfin, une vérification de la carte est effectuée auprès de la banque émettrice, pour authentifier l’acte d’achat.

MANGOPAY

Avec sa technologie en marque blanche, MANGOPAY veut laisser la main à ses clients. La solution de paiement peut être totalement intégrée à une application web ou mobile, avec n’importe quel design. Pour aller encore plus loin dans cette optique de personnalisation, plusieurs fonctionnalités sont proposées de manière automatisée. Parmi ces dernières, on retrouve notamment le paiement en one-click, la possibilité de choisir les moyens de paiement à disposition des clients finaux, la conception de sa page de paiement à partir de kits d’enregistrements, ou encore la vérification des utilisateurs (Know Your Customer).

MANGOPAY

C’est indéniable : les experts s’accordent pour dire que nous nous dirigeons tout droit vers un monde sans cash. Les professionnels du secteur l’ont bien compris, un réel effort d’accompagnement des utilisateurs doit être fourni pour assurer la confiance dans un monde où le paiement ne serait plus que virtuel. Les institutions publiques comme les acteurs privés ont un rôle essentiel à tenir. MANGOPAY le sait : les solutions de paiement électronique ont un bel avenir devant elles. Avec ses 110 collaborateurs implantés partout à travers l’Europe, l’entreprise entend bien continuer de révolutionner ce marché. De nouvelles innovations devraient arriver, il est évident que nous n’avons pas fini d’entendre parler de cette entreprise française.

Découvrir MANGOPAY