Terry Gou, fondateur et PDG de Foxconn, l’un des principaux prestataires d’Apple en Chine, presse l’entreprise américaine pour qu’elle délocalise au plus vite sa production d’iPhone de Chine vers Taïwan. La guerre commerciale entre Pékin et Washington s’intensifie et le départ d’Apple, de Chine, semble désormais plus que probable.

La guerre commerciale s’intensifie

Alors que la semaine dernière, nous apprenions qu’Apple s’apprêtait à retirer entre 15 et 30% de sa production de Chine, vers d’autres pays du monde, Foxconn presse le pas. Pour Apple, les risques d’une dépendance à la Chine sont trop grands. C’est officiellement pour cette raison que l’entreprise devrait prendre très bientôt la décision de délocaliser une partie de sa production, vers d’autres pays avec lesquels les relations sont plus saines avec les États-Unis.

Parmi les fabricants d’Apple, invités à évaluer des options hors du territoire chinois, on retrouve notamment les entreprises suivantes : Foxconn, Pegatron, Wistron, le principal fabricant de MacBook Quanta Computer, le fabricant d’iPad Compal Electronics et les fabricants d’AirPods Inventec, Luxshare-ICT et Goertek. Foxconn est l’un des fournisseurs principaux d’Apple. Il semble clairement prêt à sortir ses usines de Chine pour répondre à la demande d’Apple sur le marché américain.

267 milliards d’euros sur les importations chinoises

C’est justement cette entreprise qui s’est prononcée à propos des nouvelles taxes qui doivent entrer en vigueur. Le média Bloomberg rapporte que Terry Gou, aurait dit ces mots : “j’exhorte Apple à déménager à Taïwan, le plus rapidement possible. Je pense que c’est nécessaire”. À la fin du mois de juin, le gouvernement américain doit imposer une nouvelle taxe de 25% sur les téléphones, les ordinateurs portables et les tablettes fabriqués en Chine, ce qui couvrira une grande partie des produits Apple. Donald Trump ne reculera pas, il menace la Chine de mettre en application cette taxe de 300 milliards de dollars (267 milliards d’euros) sur les importations venues des terres du milieu.