Jeff Bezos a dévoilé le test du moteur de son vaisseau Blue Moon
Science

Jeff Bezos a dévoilé le test du moteur de son vaisseau Blue Moon

Il crache des flammes vertes impressionnantes !

Blue Moon, c’est le nom du vaisseau qu’est en train de concevoir Blue Origin pour offrir un soutien logistique important à la NASA dans ses missions, ainsi que pour construire des infrastructures extraterrestres. Jusque-là, il s’est fait assez mystérieux. En effet, on avait juste découvert son aspect. Désormais, on en sait plus, on a pu voir son moteur à l’oeuvre. Le PDG de Blue Origin, Jeff Bezos, a dévoilé les tests du moteur dans une vidéo publiée hier sur Twitter. Le test a eu lieu au Marshall Space Flight Center de la NASA, en Alabama.

Il y’a quelque temps, nous vous présentions en détail Blue Moon. Il représente le premier fruit d’un investissement de longue date du PDG d’Amazon, Jeff Bezos, dans une autre société : Blue Origin. Cependant, si l’attente a été longue, c’est parce que le projet est ambitieux. Blue Moon a été conçu pour transporter 3,6 tonnes de fret dont quatre petits rovers, des instruments scientifiques, et un véhiculé pressurisé pour humain. Il devrait aussi contenir un petit vaisseau pour ramener des astronautes en orbite. Tout ça dès 2024, pour la mission de la NASA vers la Lune.

Au coeur de ses performances, on retrouve un puissant moteur qui a retenu l’attention des journalistes du monde entier BE-7. Grâce à un tweet de Jeff Bezos, on a pu le voir à l’oeuvre. Sur l’enregistrement, on voit de puissantes flammes vertes sortir horizontalement à son démarrage, avant de rapidement s’éteindre. Ces flammes viennent sûrement du liquide utilisé pour faire démarrer le moteur. Elles disparaissent ensuite aux profits de flammes claires car ce sont l’oxygène liquide et l’hydrogène qui servent de carburant.

L’usage de deux sous-produits d’eau comme carburant est une excellente idée. En effet, grâce à cela, le moteur pourrait se réapprovisionner grâce aux différentes sources d’eau qu’il découvrira sur la Lune ou ailleurs durant ses voyages. Cela sera particulièrement pratique si Blue Moon accompagne les astronautes de la NASA dans leur périple vers Mars en 2033. En effet, les agences spatiales japonaises et françaises ont d’ores et déjà prévu d’envoyer un rover vers l’une des lunes de la planète rouge à la recherche de sources d’eau avant cette échéance.

Pour le moment, on suppose tout de même que Jeff Bezos et Blue Origin ont d’autres idées en tête. La NASA lancera cet été l’appel d’offres final pour des engins spatiaux destinés à l’accompagner dans son voyage vers la Lune en 2024. Si Jeff Bezos veut être des quelques entreprises sélectionnées, il doit progresser au plus vite dans la construction de Blue Moon !

Send this to a friend