Twitter ne permet plus de partager la géolocalisation exacte
ApplicationRéseaux Sociaux

Twitter ne permet plus de partager la géolocalisation exacte

Le réseau social a annoncé sur son compte officiel que dorénavant il ne serait plus possible de partager sa géolocalisation exacte, car trop peu de personnes l’utilisent

Le compte officiel Twitter Support indique que le partage de la géolocalisation exacte ne serait plus disponible du fait que « la plupart des gens ne marquent pas leur emplacement précis dans les tweets ». Selon TechCrunch, il sera tout de même possible de partager sa position au niveau d’une ville, d’un lieu ou d’un quartier à partir de services de cartographies comme FourSquare et Yelp.

De grandes ambitions qui s’écroulent

Au départ, Twitter avait de grandes ambitions lorsqu’il avait introduit la géolocalisation sur sa plateforme en 2009. Le réseau imaginait les utilisateurs favorisaient le follow de proximité, afin qu’ils puissent se rencontrer lors d’événements sociaux comme des concerts, plutôt que de suivre des personnes à l’autre bout du monde. En fin de compte, les utilisateurs ont favorisé les hashtags sur les sujets en vogue, les memes, etc. C’est pourquoi, la plateforme a décidé de supprimer cette fonctionnalité à contre cœur, afin de ne prendre aucun risque pour la vie privée de ses utilisateurs. D’autant plus que récemment, un bug avait partagé la géolocalisation des utilisateurs iOS depuis cette dernière à un « partenaire de confiance ».

La suppression d’anciennes fonctionnalités pour en accueillir des nouvelles

Twitter existe maintenant depuis assez longtemps pour savoir que des anciennes fonctions (bien qu’elles aient une valeur sentimentale) qui ne servent à rien doivent être supprimées pour en accueillir des nouvelles. Ce qu’a fait le réseau social en intégrant le live à sa plateforme, qui permet également aux utilisateurs de discuter entre eux en direct. Une nouvelle fonctionnalité qui devrait enrichir la plateforme, mais qui lui redonne surtout un coup de neuf.

Bien que la modification d’un tweet ne soit toujours pas disponible, et ce même si les utilisateurs l’ont demandé depuis le début de Twitter, il est désormais possible d’ajouter des GIF et des photos dans les retweets, qui rendent le réseau plus visuel. Ce qui attire naturellement l’intention des utilisateurs sur les différents tweets, et favorise donc la discussion et le partage.

Un investissement dans la lutte contre les fake news et la discrimination

Twitter est depuis bien longtemps maintenant une source de fake news en tous genres, mais surtout de discrimination. Ce que Jack Dorsey, CEO de la plateforme, rejette catégoriquement. Le réseau social essaie tant bien que mal de diminuer ces derniers, afin de rendre sa plateforme plus sûre et saine pour les utilisateurs. Récemment, Twitter a fait l’acquisition de la start-up Fabula AI, une entreprise qui a développé une intelligence artificielle capable de détecter les infox avec un taux de réussite atteignant les 93%. Concernant les tweets abusifs, la plateforme a également fait appel à l’IA qui serait, quant à elle, capable de détecter plus de 38% de ces derniers.

Twitter a ses propres valeurs qui lui permettent de se différencier de sa concurrence, mais n’en oublie pas de s’adapter à sa communauté et de lui proposer diverses fonctionnalités, en suivant son temps.

Send this to a friend