Ce logiciel peut créer des Deepfakes à partir d'une seule photo
Intelligence Artificielle

Ce logiciel peut créer des Deepfakes à partir d’une seule photo

Ce logiciel permet la création de Deepfakes troublants sans se baser sur une vidéo.

On en a beaucoup parlé, Mark Zuckerberg a récemment fait les frais d’un Deepfake. Cette tendance à falsifier une vidéo grâce à l’IA. Jusqu’à présent, ce phénomène utilisait uniquement des vidéos, ou enregistrements audio. Désormais, un logiciel est capable d’animer le visage d’une personne à partir d’une seule photo. Le tout en lui faisant dire ce que l’on veut. Ce nouvel outil n’a pas fini d’alimenter la frénésie actuelle autour des Deepfakes.

Cette IA est capable de faire revenir à la vie des portraits célèbres comme la Joconde, ou Marilyn Monroe. Leurs yeux pourront de nouveau cligner, mais surtout leurs lèvres s’animeront pour prononcer des mots cohérents, ou non. Des chercheurs du Samsung AI Center, et de l’Université Imperial College London, sont à l’origine de ce projet. Ils ont déjà permis la création de quelques extraits aux résultats pas encore très concluants. Par exemple, Einstein qui évoque les merveilles de la science n’est pas très crédible, enfin toujours plus que Raspoutine qui interprète Halo de Beyoncé.

Ce Deepfake utilise un enregistrement audio d’Einstein, puis une de ses photos. Ces deux éléments mixés par l’IA rendent ce résultat.

Le second exemple est plus cocasse puisque les chercheurs ont utilisé la voix de Beyoncé, sur le portrait de Grigori Efimovitch, plus communément appelé Raspoutine.

Mis à part ces deux exemples suffisamment peu crédibles pour ne pas les prendre au sérieux, cette technologie peut s’avérer plus réaliste et présenter de réelles menaces en termes de fake news. Dans la vidéo ci-dessous, les personnes prononcent des phrases banales comme « il est 11h », ou « n’oublie pas ta veste », avec un ton, et une expression du visage complètement en désaccord. Cela n’est pas naturel, mais bien géré par l’IA.

Bien qu’elles ne soient pas toutes convaincantes, ces vidéos sont impressionnantes d’un point de vue technique. La rapidité avec laquelle progressent les travaux en IA devrait permettre la création de contenu toujours plus crédible. Imaginons ces Deepfakes en cas de campagnes électorales, les résultats pourraient être désastreux. Donald Trump a déjà commencé à divulguer ces faux enregistrements, comme on a pu le voir avec la vidéo de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

Aujourd’hui, l’IA est capable de synchroniser une voix sur une image en l’animant, c’est un pas énorme vers d’autres projets encore plus innovants.

Send this to a friend