Le Facebook Coin sera soutenu par Visa et MasterCard
Réseaux Sociaux

Le Facebook Coin sera soutenu par Visa et MasterCard

Le dévoilement officiel est prévu pour la semaine prochaine, mais le lancement effectif n'aura lieu qu'en 2020.

D’après le Wall Street Journal, le dévoilement du Facebook Coin est prévu pour la semaine prochaine. Le média précise que la cryptomonnaie développée par Facebook sera soutenue par des géants du secteur comme Visa et MasterCard.

Plusieurs années déjà, que nous entendons parler de la cryptomonnaie tant désirée par Facebook. Le géant des réseaux sociaux prépare depuis de longs mois, la sortie officielle de son Facebook Coin. Au début du mois de juin, Facebook commençait déjà à refaire parler du lancement imminent de sa cryptomonnaie. Désormais, nous savons que le Facebook Coin sera à la fois soutenu par des géants du paiement, comme Visa et MasterCard, mais aussi par des entreprises technologiques, comme Uber, ou Booking.com.

Ce qui est imminent, ce n’est que le dévoilement officiel du Facebook Coin. Son lancement effectif n’aura lieu qu’en 2020, d’après Facebook. Chaque entreprise qui décide de soutenir Facebook dans le lancement de cette cryptomonnaie, investira 8,5 millions d’euros pour financer le développement de la monnaie virtuelle. Ces grandes sociétés feront également partie d’un consortium indépendant qui aura pour mission de surveiller l’évolution du Facebook Coin.

La création de ce consortium n’est pas anodine. Pour le géant des réseaux sociaux, le fait d’être accompagné par un organisme indépendant lui permet de se couvrir auprès de ses utilisateurs et des organismes de réglementation, qui se méfient de plus en plus de la puissance de Facebook. Par ailleurs, les GAFA devraient faire l’objet d’une enquête antitrust dans les semaines à venir.

Facebook estime que sa cryptomonnaie pourrait représenter 2,65 milliards d’euros d’ici 2021. De son côté, Ross Sandler, analyste chez Barclays, est convaincu que : « le simple fait d’établir cette source de revenus pourrait commencer à changer le cours des actions Facebook. Toute tentative de générer des sources de revenus en dehors de la publicité, en particulier celles qui n’abusent pas de la vie privée des utilisateurs, est susceptible d’être bien accueillie par les actionnaires de Facebook ».

Send this to a friend