La Liga écope d'une amende pour avoir enfreint plusieurs lois européennes
Cybersécurité

La Liga écope d’une amende pour avoir enfreint plusieurs lois européennes

La Liga dans le viseur de l’agence de protection des données espagnole à cause de son application.

La Liga, le championnat de football professionnel espagnol, vient d’être condamnée par l’agence de protection des données espagnole pour avoir utilisé son application de manière inappropriée afin de détecter le streaming illégal.

Une amende de 250 000 euros a été attribuée à La Liga pour avoir enfreint plusieurs lois européennes en ce qui concerne la transparence et la confidentialité des données utilisateurs. En plus de cette sanction financière, l’application en question devra supprimer quelques fonctions avant le 30 juin 2019. Cette application ultra populaire en Espagne, utilisée par plus de 4 millions de supporters, affiche les résultats et autres informations des matchs en cours. Elle permet également de localiser l’utilisateur pour lui proposer un bar où regarder le match. Cependant, La Liga utilisait cette fonctionnalité pour trouver les établissements qui diffusent illégalement les rencontres. Devant ces accusations, La Liga a décidé de faire appel.

La Liga qui fête ses 90 ans s’est expliquée devant le média espagnol El País. Les représentants du championnat expriment leur déception face à la décision prise par l’administration espagnole. La Liga estime que l’agence de protection des données n’a pas compris la technologie utilisée. On peut lire dans l’article de El País que « la ligue de football a fait valoir que l’application avait demandé à deux reprises aux utilisateurs de donner leur consentement pour accéder au microphone de leur téléphone et qu’ils ne stockaient aucun son provenant de leurs utilisateurs. » Par ailleurs La Liga affirme que cette fonction de localisation ne capture en aucun cas les voix humaines, seulement « une empreinte audio ».

L’agence de protection des données espagnole ne semble pas convaincue et doute que les utilisateurs fussent informés correctement de l’utilisation de leurs données.

Send this to a friend