Ce n’est pas une blague ! Facebook vient de présenter son nouveau programme nommé Study. Ce dernier réservé aux personnes majeures va permettre à Facebookd’améliorer ses produits“, autrement dit s’inspirer des autres applications ou les copier. Pour faire simple, l’application va payer des personnes afin d’avoir accès à leur smartphone et ainsi analyser leur comportement.

© Facebook

Une annonce pas si surprenante. Le réseau social de Mark Zuckerberg a déjà fait polémique avec son application Facebook Research. Cette dernière permettait de collecter les données des jeunes ayant entre 13 et 35 ans, contre 20 dollars par mois.
Le problème ? Facebook avait accès aux données de mineurs et la pratique n’est pas légale, en tout cas sur l’App Store. Finalement, Facebook a décidé de fermer l’application sur iOS, même si cette dernière est toujours accessible sur le Play Store. Facebook a également depuis fermé son VPN “Onavo” qui collectait les données des utilisateurs à leur insu…

Qu’est ce qui change avec Study ?

Avec Study, Facebook veut faire dans la légalité et surtout la transparence. Un domaine qui depuis le scandale Cambridge Analytica, n’est pas le fort de l’entreprise.
Facebook explique ainsi que tous les utilisateurs de cette application dédiée aux études de marché, seront rémunérés. On ne sait cependant pas combien et comment la rémunération sera définie. Les participants devront cependant avoir un compte PayPal.

Facebook semble avoir retenu la leçon et autorisera uniquement les personnes majeures à participer au programme. De plus, pour gérer l’application, Facebook travaillera avec Applause, une entreprise qui teste les logiciels afin de garantir la meilleure expérience aux clients !

Quelles sont les informations collectées par Facebook ?

Facebook explique « collecter le minimum d’informations nécessaires pour nous aider à créer de meilleurs produits ». Pour cela la firme va analyser :

  • les applications installées sur le téléphone
  • le temps passé sur les différentes applications
  • le pays de l’utilisateur, l’appareil et le type de réseau
  • les fonctionnalités utilisées dans les applications

Facebook précise ne pas collecter les identifiants, les mots de passe ou encore le contenu de l’utilisateur comme les messages, photos ou vidéos. L’entreprise ajoute également “nous ne vendons pas les informations à des tiers et ne les utilisons pas pour de la publicité“.

L’application rappellera régulièrement aux utilisateurs qu’ils font partie du programme et ces derniers auront accès aux diverses informations collectées.

Comment s’inscrire ?

Tout le monde ne pourra pas utiliser Study. Dans un premier temps l’application sera disponible uniquement aux États-Unis et en Inde. L’application n’est disponible que sur le Play Store. Il faudra être invité à rejoindre le programme Facebook Study pour télécharger l’application. Comment ? Sûrement grâce à des campagnes publicitaires bien ciblées… Avant de s’inscrire, l’utilisateur verra les informations que Facebook va récolter et la manière dont elles seront utilisées.

L’annonce est toute récente… On verra d’ici quelques mois si l’application est si transparente et surtout si Facebook a réussi à créer sa nouvelle “vache à lait” !