Une masse métallique de 4 milliards d'années découverte sur la Lune
Science

Une masse métallique de 4 milliards d’années découverte sur la Lune

Les chercheurs pensent avoir découvert le plus grand cratère de notre système solaire.

C’est sous le bassin du pôle Sud de la Lune, que des scientifiques pensent avoir découvert le plus grand cratère de note système solaire. D’après les chercheurs du Baylor’s College of Arts and Sciences au Texas, ce cratère contiendrait du métal provenant d’un astéroïde qui se serait écrasé sur la Lune il y a des milliards d’années.

Le cratère a une largeur de 2 000 kilomètres. C’est comme si sur Terre, il s’étendait de Paris à Kiev. Probablement créé il y a 4 milliards d’années, ce gigantesque cratère serait certainement le fait d’une collision entre la Lune et un astéroïde. Le directeur des recherches, Peter B. James explique cela : « imaginez un tas de métal cinq fois plus grand que la grande île d’Hawaï, enfoui sous Terre. C’est à peu près la masse de métal que nous avons détectée sous la surface lunaire. »

Pendant que Yutu-2, ce petit rover chinois envoyé pour découvrir la face cachée de la Lune, continue d’explorer manteau lunaire, les américains avancent aussi. L’étude en question est intitulée Deep Structure of the Lunar South Pole-Aitken Basin. Elle a été publiée le mois dernier dans la revue Geophysical Research Letters et est appuyée par l’équipe scientifique du Gravity Recovery and Interior Laboratory (GRAIL) de la NASA. D’après les calculs des scientifiques, il est probable qu’un astéroïde ait causé cet impact géant. Le métal est toujours présent dans le manteau de la Lune, ce qui semble confirmer cette hypothèse.

Une autre option est tout de même envisagée : la forte concentration d’oxydes denses associée à la solidification du magma lunaire dans l’océan peut aussi être une raison probable à l’origine de ce gigantesque cratère. Pour Peter B. James, ce bassin est « l’un des meilleurs laboratoires naturels pour l’étude des impacts catastrophiques. Ce processus ancien est à l’origine du façonnage de toutes les planètes rocheuses et des lunes que nous voyons aujourd’hui ».

Send this to a friend