La CNSA, l’équivalent de la NASA en Chine a lancé une fusée depuis un bateau, en pleine mer Jaune. C’est une première pour l’Empire du Milieu. Jamais le pays n’avait fait décoller une fusée depuis la mer. Avant cela, seuls les États-Unis, et la Russie avaient réussi cet exploit.

La réussite de cette mission permet à la Chine d’affirmer ses ambitions dans la conquête spatiale. De plus, cette fusée contenait sept satellites, ce qui confirme l’entrée des Chinois dans le marché de la mise en orbite de satellites commerciaux. Cependant, seuls 5 de ces satellites ont été déployés, les deux autres n’étaient que des tests.

La CNSA se félicite en déclarant : « C’était la première tentative de la Chine de lancer une fusée porteuse depuis la mer. Cela permettra de mieux satisfaire les différents besoins de lancement en matière de satellites ».

Faire décoller une fusée depuis une plateforme maritime n’est pas seulement une démonstration de force, cette technique donne de nombreux avantages. Premièrement, la poussée est plus importante, les fusées pourront donc transporter plus de satellites sans se soucier du poids. Ensuite, cela permet de se rapprocher de l’équateur afin de bénéficier de la rotation de la Terre. De plus, les lancements en pleine mer permettent de s’éloigner des zones d’habitation pour éviter les accidents liés aux chutes de débris.

La Chine investit des milliards dans son programme spatial. Ces investissements commencent à payer puisque les Chinois deviennent des acteurs incontournables dans la conquête spatiale. Cette année, l’Empire du Milieu est même devenu la première nation au monde à faire atterrir une sonde sur la face cachée de la Lune.