Tinder, l’application de rencontre la plus populaire au monde, prévoit enfin d’ajouter une option primordiale sur le profil de ses utilisateurs. En effet, l’application va offrir la possibilité aux personnes homosexuelles et transsexuelles de préciser leur orientation sexuelle. Cette annonce tombe évidemment pendant le LGBT Pride Month.

Quelques jours après la sortie de Tinder Lite, une version allégée de l’application pour les pays émergents, l’entreprise annonce qu’elle va offrir la possibilité à ses utilisateurs de renseigner leur orientation sexuelle. Actuellement, les utilisateurs peuvent déjà filtrer les personnes avec qui ils souhaitent entrer en contact, mais cela ne fonctionne pas parfaitement bien.

Par exemple, les femmes lesbiennes ne peuvent toujours pas empêcher complètement les hommes de “matcher” avec elles. Réelle source de frustration, cela fait déjà un moment que les homosexuels bataillent pour plus de reconnaissance de la part de l’application. La nouvelle mise à jour de Tinder devrait permettre aux utilisateurs de pouvoir filtrer réellement les personnes qu’ils souhaitent voir ou non.

Elie Seidman, CEO de Tinder, précise que : “nous voulons que tous nos utilisateurs se sentent à l’aise et libres d’exprimer qui ils sont. Désormais, nous leur promettons qu’ils pourront les personnes qui correspondent réellement à leur orientation sexuelle. Nous travaillons chaque jour pour que notre application soit la plus adaptée possible aux besoins de nos utilisateurs. Nous savons pertinemment que de nombreuses personnes comptent sur notre plateforme pour se rencontrer. Les personnes LGBTQ+ en font évidemment partie”.

La mise à jour sera déployée dès ce mois de juin 2019. Les premiers utilisateurs à pouvoir en profiter sont ceux présents aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Irlande, en Australie et en Nouvelle-Zélande.