Les “Branded Content Ads” débarquent. Aujourd’hui, sur Instagram, vous voyez certainement déjà des posts sponsorisés par des marques. Jusque-là, rien de nouveau. Cependant, une petite révolution va faire son apparition sur nos fils d’actualité. Le réseau social va offrir la possibilité à des marques de sponsoriser des posts d’influenceurs. Voilà qui va clairement accentuer le développement des micro-influenceurs. Ces nouvelles publicités seront visibles sur notre fil et dans nos stories.

Instagram cherche très clairement à valoriser le travail des micro-influenceurs, possédant des communautés très engagées. En permettant aux marques de booster leurs posts, le réseau social ouvre une nouvelle voie dans le domaine de l’influence. Le message est assez clair : plus besoin d’avoir des millions et des millions de followers, ce qui compte c’est l’engagement. C’est une bonne nouvelle pour les influenceurs passionnés, qui tentent de rassembler des personnes ayant un centre d’intérêt en commun.

Demain, vous verrez peut-être sur votre fil instagram, un post de Jonathan Bertin, sponsorisé par Nikon. Aujourd’hui, quand Jonathan, photographe indépendant, fait un partenariat avec une marque comme Nikon, seule sa communauté le sait et aperçoit les posts en question. Demain, Nikon pourra espérer toucher de nouvelles personnes pour les sensibiliser à sa cause et faire grossir sa communauté grâce à ce partenariat. Cette nouvelle fonctionnalité est bénéfique pour la marque, évidemment, mais surtout l’influenceur, qui lui aussi pourra certainement toucher de nouvelles personnes susceptibles de le suivre par la suite.

Sur son blog, le réseau social précise cela : “avec cette nouvelle possibilité, les marques ont l’occasion de raconter de belles histoires à travers les voix des créateurs de contenu. Nous sommes convaincus que cela devrait renforcer leur crédibilité et ouvrir de nouvelles portes pour des partenariats”. Évidemment, vous serez avertis lorsque vous tomberez sur un partenariat payant entre une marque et un influenceur, comme c’est déjà le cas aujourd’hui.