La grande nouveauté de cette WWDC 2019 reste l’introduction d’un système d’exploitation dédié à l’iPad, d’où son nom iPadOS. En s’appuyant sur les mêmes fondements de iOS, iPadOS se rapproche plus d’une expérience macOS, avec notamment un multitasking optimisé.

iPad OS

L’iPad peut-il devenir un concurrent pour les PC ?

Évidemment, toutes les nouveautés iOS 13 seront présentes sur iPad. Sur scène, Craig Federighi, vice-président directeur logiciel chez Apple, déclare : « l’iPad transforme la manière dont les gens travaillent et expriment leur créativité. Avec iPadOS, nous allons encore plus loin en proposant des fonctionnalités excitantes qui exploitent son large canevas et sa polyvalence ».

L’Apple Pencil connaît quelques mises à jour importantes, son temps de latence passe de 20 ms à 9 ms. D’un autre côté il permet de nouvelles actions comme annoter facilement une capture d’écran.

Il est désormais possible de travailler sur plusieurs fichiers en même temps depuis son iPad, exactement de la même manière que sur Mac. La seule différence se trouve dans les raccourcis et autres fonctionnalités propres à l’iPad. Dans son exemple, Craig Federighi compose un mail tout en affichant un autre mail à côté ou en accédant à d’autres applications en même temps.

Sous iPadOS, l’application Fichier se rapproche encore plus du Finder sous macOS. Toute personne ayant accès à un dossier partagé le verra sur iCloud Drive et aura toujours la possibilité d’accéder à la dernière version. iPadOS introduit également le stockage local, le zip et la décompression de fichiers, ainsi que de nouveaux raccourcis clavier. De plus, les utilisateurs vont pouvoir connecter des stockages externes à travers le port USB C des iPads les plus récents.

L’iPad devient un véritable ordinateur capable d’effectuer de nombreux travaux en termes de mise en page.

iPadOS fichier