La 5G continue de progresser aux États-Unis !
Technologie

La 5G continue de progresser aux États-Unis !

L’offre de 5G vient encore de s’élargir avec l’arrivée d’un nouvel opérateur !

La 5G continue de gagner du terrain aux USA. L’entreprise de télécommunication américaine Sprint vient de lancer son service 5G dans certaines parties d’Atlanta, Dallas, Houston et Kansas. Elle explique que son offre transmet la meilleure couverture 5G « initiale » à ce jour. Quoi qu’il en soit, avec le lancement des offres 5G de Verizon et AT&T, les américains disposent désormais de trois choix, et ont la possibilité d’accéder au réseau 5G dans plus de 20 villes.

L’offre de Sprint devrait rapidement s’étendre à d’autres villes

Dans « les prochaines semaines » l’offre de sprint devrait être accessible à Chicago, Los Angeles, New York City, Phoenix et Washington. L’opérateur explique néanmoins qu’il ne faut pas en attendre trop d’un coup pour son réseau fraîchement mis en place, comme ont pu le faire ses concurrents. Apparemment, il y a des petites zones sans connexion dans la surface d’action de son réseau 5G, et celui-ci n’est parfois pas disponible lorsque vous êtes dans un bâtiment, car les fréquences 5G ne peuvent souvent pas pénétrer les murs.

Ces imperfections relatives aux réseaux des opérateurs américains laissent espérer que Orange et Bouygues, principaux opérateurs français, prennent leur temps pour nous proposer une offre de 5G afin de garantir un réseau de qualité. Que cette supposition soit vraie ou non, il y a un autre avantage à voir le réseau 5G arriver un peu plus tard. L’arrivée de cette technologie en France pourrait bien rimer avec la sortie des smartphones compatibles 5G à bas prix. Pour le moment, les américains doivent concéder de très grosses sommes pour s’offrir des téléphones compatibles.

Quoi qu’il en soit, dans le pays de l’Oncle Sam, il ne reste désormais plus que T-Mobile qui ne propose pas une offre 5G parmi les géants de la télécommunication américains. L’entreprise devrait proposer son service à la fin du second semestre 2019. Dans le même temps, le Royaume-Uni a accueilli ses premières offres de 5G au mois de mai,et le réseau
offre une vitesse moyenne de 200 Mbps. Cela place les leaders français de la télécommunication bien en retard dans la course à la 5G, étant donné qu’on peut au mieux s’attendre à une première offre à la toute fin de l’année 2019, que ce soit chez Bouygues, ou chez Orange.

Send this to a friend