Foursquare, l’entreprise qui a donné son à l’application qui permet à son utilisateur de connaître où il peut aller autour de lui grâce à un système de géolocalisation, continue son extension en faisant l’acquisition de Placed, une société appartenant à Snap Inc. le propriétaire entre autres de Snapchat. Par la suite, Foursquare affirme avoir obtenu un nouvel investissement de 150 millions de dollars.

Une utilisation fiable des données de localisation.

Avant d’être rachetée en 2017 par Snap Inc., Placed a levé près de 13,4 millions de dollars, depuis son lancement en 2011. Placed était jusqu’à présent le plus gros concurrent de Foursquare. Ce service permet notamment aux marques de suivre l’impact physique d’une campagne digitale. Dans le cadre de cette acquisition, le produit « Attribution » s’appellera dorénavant « Placed powered by Foursquare ». Par conséquent, ce nouveau service comptera plus de 450 utilisateurs, dont Twitter, Snapchat, Pandora, ou encore Waze. À présent, 50 % des sociétés du classement Fortune 100 sont associées à Foursquare ou à Placed.

Pour en revenir à la levée de fond de 150 millions de dollars, elle devient la plus élevée jamais reçu par Foursquare. Jeff Glueck, CEO de Foursquare a déclaré : « Il s’agit de l’un des investissements les plus importants jamais réalisés dans le domaine de la technologie de localisation. Cet investissement financera notre acquisition et nous permettra également de capitaliser sur nos plans accrus de R&D et d’expansion, ce qui nous permettra de nous concentrer sur notre mission, qui est de construire la plateforme technologique de localisation indépendante la plus fiable au monde. »

Sur le blog officiel de Foursquare, Jeff Glueck son CEO, évoque les 5 points sur lesquelles l’acquisition de Placed va principalement agir :

  • Outils de développement, pour créer des applications plus intelligentes et un engagement client plus fort, en utilisant le contexte géographique.
  • Analyse, y compris des informations sur les consommateurs pour la planification.
  • Les audiences, afin que les entreprises puissent atteindre les bons segments de consommateurs pour leur message.
  • Attribution, pour tester et apprendre quels messages, segments et canaux fonctionnent le mieux.
  • Consommateurs, où grâce à nos propres applications et aux efforts de R&D de Foursquare Labs, nous présentons ce qui est possible et inspirons les développeurs grâce à nos innovations autour de l’emplacement contextuel.

Dans ce communiqué on aperçoit clairement que les applications Foursquare et Swarm destinées au grand public ne sont pas la priorité de Jeff Glueck. Il faut dire que 90 % des revenus de la société proviennent des entreprises et non des particuliers.