Les Pays-Bas vont devenir le premier pays à afficher les alertes AMBER sur l’écran des distributeurs de billets. Ce système d'alerte enlèvement à grande échelle a trouvé un nouveau support ingénieux.

Un support sous-estimé.

L’initiative a été validée la semaine dernière pour les Pays-Bas. Les alertes enlèvement seront utilisées en tant qu’économiseur d’écran sur plus de 300 guichets dans le pays. Dans un premier temps les alertes AMBER seront dispatchées sur les distributeurs dans les aéroports, et les centres commerciaux. Sur le long terme, les autorités du pays prévoient d’intégrer ce service à d’autres endroits moins fréquentés.

Les distributeurs automatiques concernés afficheront les photos de l’enfant disparu, ainsi que toutes les infirmations utiles pouvant servir à le retrouver. Heureusement, ces alertes ne sont pas diffusées en permanence. Lorsqu’aucun enfant est déclaré disparu, les distributeurs automatiques afficheront une campagne incitant les citoyens à recevoir les alertes AMBER directement sur leur téléphone. « Nous sommes très heureux de ce nouveau partenariat innovant et nous espérons que d'autres pays suivront cet exemple », déclare Frank Hoen, fondateur d'AMBER Alert Europe.

Lancées pour la première fois dans les années 90, les alertes AMBER ont pris de l’ampleur au fur et à mesure que la technologie évolue. En 2016, la FCC (Federal Communications Commission) des États-Unis approuvait la transmission de messages urgents directement sur les téléphones des citoyens, y compris les alertes AMBER. Certaines entreprises technologiques, à l’image de Waze, ont pris la décision d’intégrer les alertes AMBER dans leurs plateformes. Espérons que les Pays-Bas montrent l'exemple à ses voisins européens. Après les premiers résultats, d'autres nations devraient intégrer ce système.