Flipboard, cet agrégateur d’actualités, qui permet à chacun de sélectionner les flux qui l’intéressent a été piraté. En effet, une première cyberattaque aurait eu lieu entre le 2 juin 2018 et le 23 mars 2019 et une seconde entre le 21 et le 22 avril 2019, comme l’a précisé la société dans un communiqué.

Il y a quelques mois, en quête de tech-addicts, Flipboard dévoilait l’ajout de nouvelles fonctionnalités dans la section Technologie de son site web et de son application. Elle ne le savait pas encore, mais quelques mois plus tard la société allait se faire pirater. Les piratages n’ont été détectés que le 23 avril dernier. Pendant plusieurs mois, des pirates ont récolté de nombreuses données personnelles sur les utilisateurs de Flipboard. Parmi celles-ci, des identifiants, des adresses électroniques ainsi que des mots de passe. La société n’est pas encore en mesure de dire combien de ses utilisateurs ont été touchés.

Flipboard a déclaré ceci : “nous sommes toujours en train d’identifier les comptes concernés et par précaution, nous réinitialisons les mots de passe de tous les utilisateurs. Nous tenons à préciser que les utilisateurs ayant choisi leur mot de passe après le 14 mars 2012 ont moins de chance d’avoir été piratés. Un algorithme plus puissant a pu les protéger”.

Le problème c’est qu’il n’y a pas que les données entrées dans Flipboard qui ont pu être piratées. En effet, si vous avez pris l’habitude de vous connecter en utilisant le raccourci “Se connecter avec Facebook”, les pirates ont potentiellement pu accéder à vos profils. La société est la dernière d’une longue liste à s’être fait pirater durant les derniers mois.

Récemment, Airbus était aussi victime d’un piratage massif. Le géant de l’aéronautique déclarait que les données atteintes seraient « essentiellement des informations de contact professionnels et d’identification informatique de certains employés d’Airbus en Europe ». Cette révélation ne va cependant pas rassurer les employés de l’entreprise, pour qui certaines données sont aujourd’hui divulguées.

Mise à jour : nous avons retiré un paragraphe évoquant une problématique technique rencontrée par Siècle Digital sur Flipboard. Elle n’est en rien liée avec la pirate récent qu’a connu la plateforme.