Un ordinateur portable rempli des logiciels malveillants les plus menaçants au monde a été vendu 1,2 million de dollars lors d’une vente aux enchères. Cette oeuvre d’art est censée rendre une forme physique aux menaces en ligne.

Une oeuvre contemporaine conçue pour avertir.

“The Persistence of Chaos”, c’est le nom de l’oeuvre, est un Samsung NC10 dans lequel 6 virus ont été installés. En voici la liste : ILOVEYOU, MyDoom, SoBig, WannaCry, DarkTequila, et BlackEnergy. À eux six, ces malwares ont causé des dommages estimés à 95 milliards de dollars. Commandée par l’entreprise spécialisée dans la cybersécurité, Deep Instinct, « The Persistence of Chaos » a été réalisée par l’artiste Guo O Dong. Cette oeuvre permet de rappeler que ces logiciels malveillants ont le pouvoir de causer d’énormes dommages dans le monde réel. L’artiste la décrit par « une sorte de bestiaire, un catalogue des menaces qui ont fait l’histoire. »

Regardez une vidéo en direct de PersistenceChaos sur www.twitch.tv

Des virus actifs, mais archaïques.

Complètement isolé, cet ordinateur est inoffensif. Il est comparable à une collection d’armes anciennes. Tant qu’aucun périphérique n’y est branché, et qu’il n’accède pas au réseau WiFi, « The Persistence of Chaos » ne présente pas de risques. Cependant, bien que ces virus soient encore dommageables, ils sont désuets, d’autres logiciels plus actuels causent déjà de nouveaux dégâts. Guo O Dong pourrait rapidement devoir réaliser une seconde version de son oeuvre, en l’actualisant avec de nouveaux virus.