La startup américaine à laquelle s’est intéressé Apple travaille sur le développement d’une application qui a pour objectif de surveiller l’apparition de l’asthme. La jeune pousse Tueo Health, c’est son nom, vient d’être rachetée par le géant américain. Toujours aussi discret dans ses acquisitions, Apple n’avait laissé aucun signe montrant qu’il souhaitait se renforcer dans le domaine de la santé connectée.

La santé : une vraie valeur pour Apple

L’application a la vocation de permettre aux jeunes parents de pouvoir être en mesure de détecter l’apparition des premiers symptômes liés à l’asthme chez leurs enfants. Des capteurs de respiration permettent de contrôler le niveau de respiration de l’enfant et donc de juger de son état. Les salariés de Tueo Health rejoignent donc logiquement les rangs d’Apple. La santé connectée est un marché à fort potentiel et Apple l’a bien compris.

À l’instar des modifications apportées à la dernière Apple Watch, le géant américain cherche de plus en plus à se positionner comme un acteur de la e-santé à travers le monde. En effet, l’Apple Watch Series 4 présente de nombreuses caractéristiques allant dans ce sens. Elle permet notamment d’indiquer l’état de santé de son utilisateur et s’il est utile pour lui d’aller chez le médecin, ou non.

Une technologie électrocardiogramme est implantée dans la montre connectée et permet notamment de suivre le rythme cardiaque de son utilisateur. La technologie ECG examine les battements du cœur d’une personne pour évaluer son état de santé. Les utilisateurs peuvent obtenir un verdict en ouvrant l’application et en maintenant leur doigt sur la molette jusqu’à la fin du test.

La santé connectée pourrait dépasser les 504,4 milliards de dollars d’ici 2025, selon le cabinet d’étude Global Market Insights. D’autres géants comme Google ou encore Amazon s’y intéressent également de très près depuis plusieurs années. Apple le sait et veut rester dans la course.