Amazon lance une gigantesque opération de gamification en interne
Technologie

Amazon lance une gigantesque opération de gamification en interne

Les salariés qui décident de participer à cette opération pourront échanger leurs points contre des articles Amazon.

Dans l’objectif de rendre le quotidien de ses salariés moins ennuyeux, Amazon a créé des mini-jeux vidéo. C’est une grande première pour le géant du commerce électronique. Comme l’explique The Washington Post, Amazon met en place une grande opération de gamification, ludification en français, au sein de ses entrepôts, pour deux raisons évidentes : rendre le travail de ses milliers de salariés plus ludique et augmenter leur vitesse de production.

Une maquette déployée sur cinq entrepôts devrait permettre à l’entreprise de perfectionner son plan d’action. Pour mieux comprendre, la gamification, c’est l’incorporation de mécanismes issus du jeu dans des éléments qui ne sont pas ludiques à la base. C’est ajouter du jeu dans un contexte qui n’est pas un jeu pour résoudre des problèmes ou améliorer une offre internet. Exemple : si les salariés doivent ramasser un objet pour le mettre dans une poubelle, par exemple, l’objet pourrait s’allumer à l’écran et leur offrir des points.

Une approche qui n’est pour le moment qu’une expérience, mais Amazon aimerait pouvoir appliquer cela à l’ensemble de ses entrepôts, dans le monde entier. La participation aux mini-jeux n’est pas obligatoire pour les salariés, heureusement, chacun est libre de pouvoir y jouer ou pas. En revanche, les participants seront récompensés par des points et des cadeaux. Une motivation de plus pour les inciter à travailler plus et mieux.

Évidemment, il y a une carotte : les salariés d’Amazon pourront échanger leurs points contre des produits Amazon. Jeff Bezos compte sur cette opération pour augmenter la production de ses entrepôts. Le principe de la gamification dans le cas d’Amazon est d’accélérer la cadence de production sans donner l’impression aux salariés que leurs conditions de travail se dégradent ou deviennent plus pénibles. Ce n’est pas une surprise, Amazon a clairement une réputation à se racheter.

Send this to a friend