Comme d’autres professions, les directeurs et directrices de la Communication voient leurs métiers évoluer au prisme de la transformation digitale, des nouvelles technologies et nouveaux usages des consommateurs. Nous avons rencontré Xavier Simon, directeur général du groupe Cision en France pour en discuter.

Alors que le groupe leader mondiale des solutions de gestion du earned media ouvre ses nouveaux et spacieux bureaux à St-Denis avec pour objectif de centraliser l’ensemble de ses activités et effectifs hexagonaux, nous sommes aller interroger Xavier Simon, Directeur Général du groupe Cision en France, pour l’interroger sur sa vision sur les perspectives et grands enjeux des Directeurs de la Communication.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer votre rôle au sein du groupe Cision ?

Je suis Xavier Simon, Directeur Général du groupe Cision en France, leader mondial des solutions de gestion du Earned Media à destination des Relations Presse, de la communication et du Marketing d’Influence. Nous sommes connus en France pour nos marques historiques comme l’Argus de la Presse, Data Presse, Hors Antenne, PR Newswire. J’ai rejoint le groupe en 2017 à un moment important pour notre entreprise, celui du rachat de l’Argus de la Presse et avec le projet d’unifier l’ensemble de ces marques en France.

Qu’est-ce-qui a changé dans le métier de communicant aujourd’hui ?

Beaucoup de choses ont changé dans les métiers de la communication dernièrement. En premier lieu, l’importance même de la communication qui est intimement liée au rôle de la marque, cet actif intangible des entreprises. Nous sommes dans une société où les consommateurs veulent être des consom’acteurs et l’acte d’achat devient une adhésion à une marque, ce qu’elle représente, ses valeurs et son projet. En ce sens, nous sommes sur un rôle de plus en plus important de la communication et je pense vraiment que l’on vit un âge d’or.

Quels sont les enjeux de communication ?

Les moyens de bien communiquer ont changé avec l’émergence des médias sociaux, du digital, avec les nouvelles réglementations, la multiplicité des canaux de communication et les frontières parfois mouvantes entre la communication et le marketing. Mais je le rappelle, au sein d’une opportunité formidable qui est d’accroître l’importance et le rôle des communicants au sein de l’entreprise. Il est donc essentiel que les dircoms fassent passer la Communication d’un centre de coût à celle d’un levier business qui contribue directement aux résultats de l’entreprise et à la création de valeur.

Cela passe-t-il nécessairement par la transformation digitale ?

La transformation digitale est nécessaire avec l’émergence des médias sociaux et du digital. Les dircoms et les communicants doivent se doter de nouveaux outils, de nouveaux services et de nouveaux contenus adaptés au monde d’aujourd’hui afin de gagner en efficacité et de démontrer l’impact de leurs actions, ce qui leur permettra de gagner en légitimité au sein des entreprises. Pour autant, le métier de la communication a-t-il fondamentalement changé ? Je ne pense pas. Dans notre étude récente, 70% des dircoms ont confirmé que les RP occupent toujours une place prépondérante dans leur stratégie, et que les journalistes restent leurs influenceurs privilégiés dans leurs actions de communication.

Quel est le message de Cision aux communicants ?

Pas de place au doute, sortez de l’ombre. Vous devez conduire votre transformation digitale, choisir les outils, services et contenus qui seront adaptés à vos besoins pour être efficace, pour mesurer l’impact de vos actions. En France, Cision est là pour vous accompagner et mener cette transformation avec vous. Nous sommes 350 éclaireurs de marques qui vous aideront à relever les défis du earned media, de l’engagement et de la confiance. Notre voeu, que la communication prenne toute la place qui lui revient dans les entreprises.