Huawei estime que les USA ont sous-estimé la force de l'entreprise
Technologie

Huawei estime que les USA ont sous-estimé la force de l’entreprise

Pour Ren Zhengfei, ce conflit avec les États-Unis était inévitable "pour rester au sommet du monde".

Déjà, en février dernier, Ren Zhengfei, fondateur et CEO de Huawei, estimait que le monde ne pourrait pas se passer de son entreprise. La guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis prend une nouvelle tournure. Aujourd’hui, suite au décret d’urgence national invoqué par les États-Unis, l’homme s’exprime et tient à mettre en garde Donald Trump : « les États-Unis ont sous-estimé la force du géant que nous sommes ». Ren Zhengfei estime même que ce conflit était inévitable pour permettre à Huawei de rester « au sommet du monde ».

Légèrement agacé par la situation, le CEO de Huawei a pris la parole sur CCTV, une chaine chinoise. Voici ses mots : « Nous nous sommes sacrifiés, moi, ma famille et mes proches, pour développer cette entreprise et créer un géant technologique. Nous avons toujours voulu être au sommet du monde et nous ne nous en sommes jamais cachés. C’était prévisible, pour rester en haut de l’échelle, il devait, tôt ou tard, y avoir un conflit avec les États-Unis ».

Dans la guerre commerciale qui fait rage, la société Huawei est devenue le point central du conflit. Il y a quelques jours, Donald Trump signait un décret interdisant de faire des affaires avec les sociétés de télécommunication « présentant un risque pour la sécurité nationale ». Dans le cadre de ce décret, les entreprises américaines ne pourront plus acheter et utiliser des équipements et des services de certaines entreprises, comme Huawei.

Kevin Wolf, ancien fonctionnaire du Ministère du Commerce aux États-Unis, a déclaré ceci : « il semble que l’intention du gouvernement soit de limiter les impacts sur les tiers qui utilisent les équipements ou les systèmes Huawei. Pour le moment, le gouvernement accorde une transition à Huawei et tente d’éviter une rupture trop brutale ». À ce propos, les USA ont récemment précisé qu’ils prévoyaient d’assouplir temporairement l’interdiction de Huawei dans le pays.

Le fond du problème pourrait venir de la 5G. En effet, Huawei a pris une avance considérable sur cette technologie par rapport aux entreprises américaines. Donald Trump pourrait tenter de les ralentir avec des mesures drastiques et quelques peu primaires. Il y a quelques mois, le gouvernement américain tentait en vain de convaincre ses partenaires européens de ne pas utiliser les technologies Huawei.

Send this to a friend