Uber veut réduire l'attente dans les aéroports avec un système à code PIN
Transports

Uber veut réduire l’attente dans les aéroports avec un système à code PIN

Ce nouveau système vise à gagner du temps, réduire les embouteillage et le temps d'attente des passagers.

Retrouver un Uber après un festival, dans un aéroport ou en sortant de la gare peut s’avérer assez difficile. Pour faciliter la mise en relation avec un chauffeur, Uber teste à l’aéroport international de Portland un nouveau système basé sur un code PIN, comme le rapporte la société sur son blog.

Une fonctionnalité qui arrive, quelques jours après l’introduction en bourse de la société. Cette dernière ne s’est d’ailleurs pas passée comme prévue. En effet, les premiers résultats sont décevants. La société a été évaluée à 82 milliards de dollars, loin des 100 milliards espérés.

Un système pour réduire le temps d’attente

L’aéroport de Portland est le premier à bénéficier de la fonctionnalité, qui sera testée durant un mois et demi minimum. Uber a déjà testé ce système de code PIN notamment lors d’évènements de grandes envergures. Ce dernier a déjà été testé dans une soixantaine d’évènements dans le monde, mais également en Inde, à l’aéroport de Bangalore.

aperçu de la fonctionnalité code pin dans les aéroports
Aperçu de la nouvelle fonctionnalité. Crédit : Uber

Côté fonctionnement c’est assez simple. Lorsque vous arrivez à l’aéroport, ouvrez l’application Uber et commandez votre course en UberX. Ensuite, rendez-vous au point de prise en charge dédié. Uber vous fournira un code à six chiffres unique. D’autres personnes attendant un Uber seront également présentent. Une fois que vous serez en tête de la file d’attente, il faudra transmettre le code au premier Uber disponible.Une fois le code donné, le passager doit également vérifier les informations traditionnelles du chauffeur (plaque d’immatriculation) avant de monter dans la voiture.

Sondra Batbold, Product Manager chez Uber explique « avec le système de code PIN, c’est une expérience sans attente. » Derrière ce nouveau système, l’objectif étant de réduire le temps de prise en charge dans les aéroports et donc les embouteillages. Durant les heures de pointe, c’est plus de 400 courses qui peuvent être commandées en une heure à l’aéroport de Portland. On imagine qu’à terme ce nouveau système sera déployé dans d’autres aéroports.

Send this to a friend