Soundtrap for Storytellers : un outil pour réaliser un podcast de A à Z
CréativitéDigitalAvec OUTILS

Soundtrap for Storytellers : un outil pour réaliser un podcast de A à Z

Plus besoin d'acheter des logiciels hors de prix pour se lancer dans le podcast, Soundtrap le fait très bien.

Ce n’est un secret pour personne, Spotify garde bel et bien en tête son objectif de devenir le leader incontesté du podcast. Pour y parvenir, le géant suédois a prévu un budget réservé pour éventuellement racheter des startups ou studios pouvant lui rendre service dans la réussite de son objectif. Après avoir racheté Gimlet, Anchor, et Parcast, Spotify passe à l’action. Soundtrap, une société appartenant à Spotify, développe un logiciel d’édition musicale. Dernièrement, cette fonction uniquement consacrée à la musique s’est exportée pour les podcasts.

Soundtrap s’occupe de tout.

Soundtrap for Storytellers est donc un outil web permettant aux podcasters d’enregistrer, d’éditer, et de modifier les fichiers audio, très facilement. Doté d’IA, ce logiciel permet par exemple de supprimer des mots du fichier audio en passant par la retranscription automatique. Les modifications sont directement répercutées dans l’audio. Per Emanuelsson, CEO de Soundtrap, compare son service à Google Docs. Sûrement par rapport à l’aspect collaboratif proposé par Soundtrap.

Avec cette annonce, Spotify cherche à attirer des créateurs de contenu débutant, afin de renforcer toujours plus le catalogue de podcasts sur la plateforme. Après avoir enregistré, monté, modifié, et finalisé l’enregistrement, le créateur peut directement poster son contenu sur Spotify en cochant simplement une case. Pour profiter de Soundtrap for Storytellers, il faudra compter environ 13€ par mois, avec 16€ le logiciel d’édition musical et aussi compris.

L’entreprise suédoise cherche à proposer des outils de créations très simples pour permettre à n’importe qui en possession d’un ordinateur de réaliser sa propre émission. Ainsi Spotify sera aux premières loges pour repérer les étoiles montantes et pourquoi pas leur proposer un contrat d’exclusivité.

Send this to a friend