Disney prend le contrôle de Hulu après l'abandon de Comcast
DivertissementMarketing

Disney prend le contrôle de Hulu après l’abandon de Comcast

Disney prend la tête de la plateforme de streaming vidéo Hulu depuis le départ d'AT&T, puis de Comcast.

L’année dernière, AT&T a vendu ses parts de Hulu, laissant pour propriétaires Disney et Comcast. Aujourd’hui, Comcast jette l’éponge et laisse à Disney la presque entièreté des responsabilités de la plateforme de streaming. Depuis l’acquisition de 30% de la Fox en 2017, l’ogre Disney s’est attaqué à ses confrères propriétaires de Hulu.

Toutefois, Disney n’a pas encore racheté la totalité des parts nécessaires. 33% appartiennent encore à Comcast. Le contenu NBCUniversal restera donc sur la plateforme jusqu’en 2024, même si l’accord entre les deux entreprises indique que Disney devient le principal décisionnaire. À partir de 2024, Disney devrait être en position favorable pour obliger Comcast à vendre ses parts. La juste valeur marchande de Hulu sera alors évaluée à ce moment précis. De son côté, Disney estime un prix de vente minimum de 27,5 milliards de dollars.

Netflix dans le viseur de Disney.

À présent, il est difficile de se prononcer sur ce qu’il adviendra du contenu NBCUniversal, ainsi que de la programmation Hulu. Prévu pour le 12 novembre prochain, Disney+ reste la principale préoccupation de la société. Pour 6,99 dollars par mois, Disney espère bien faire du tort à Netflix, le leader actuel du streaming vidéo. Néanmoins, le studio américain semble un peu trop optimiste, Netflix n’est pas un concurrent à sous-estimer. Avec ses 148 millions d’abonnés, le géant américain continue d’investir des sommes colossales afin d’améliorer sa plateforme et son contenu. De plus, la plateforme de streaming s’intéresse davantage au cinéma, il prévoit même d’acheter l’une des salles les plus réputées d’Hollywood. Toujours dans l’optique de diversifier ses offres, Netflix a récemment présenté son premier comics, depuis le rachat de Millaword, en 2017.

Send this to a friend