Ils ont amassé 2,4 millions de dollars en détournant des cartes SIM
Cybersécurité

Ils ont amassé 2,4 millions de dollars en détournant des cartes SIM

Ces 9 hommes travaillaient pour The Community, ils risquent d'énormes peines d'emprisonnement.

Les forces de l’ordre américaines ont démantelé un réseau de détournement de cartes SIM. 9 hommes ont été inculpés pour fraude numérique, et usurpation d’identité. Ces hommes seraient des membres de The Community, un groupe qui a massivement pris part à ces détournements de SIM. Ce stratagème aurait rapporté 2,4 millions de dollars.

Afin de rendre le dispositif encore plus simple, The Community s’appuyait sur des acteurs internes. Robert Jack, Fendley Joseph et Jarratt White, trois des neuf interpellés travaillaient chez un opérateur mobile. En échange de pots-de-vin, ils auraient fourni de nombreux fichiers clients, permettant aux hackers d’obtenir les numéros de mobile, et ainsi passer les doubles authentifications sans problème.

Ces individus encourent de lourdes peines. En principe, les accusations de fraude, et de vol sont passibles d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 20 ans. Dans ce cas, des accusations d’usurpation d’identité aggravée ont été prononcées. Les détournements de cartes SIM restent des pratiques peu répandues. Les premières sanctions à cet égard ne sont que très récentes. Évidemment, la justice américaine est consciente que ce procès ne sera aucunement dissuasif pour les actions à venir. Toutefois, il pourrait servir d’exemple pour les prochains. Dernièrement, un californien a été le premier à être emprisonné pour ce motif.

Le stratagème mis en place pour détourner ces cartes SIM démontre parfaitement que la double authentification n’est plus suffisante pour sécuriser correctement des informations sensibles. La biométrie, même si pour le moment elle n’est pas totalement sûre, pourrait des les années à venir proposer des processus bien plus sécurisés.

Send this to a friend