Instagram a la volonté de rendre son réseau social plus vrai, et pour ce faire, les équipes travaillent depuis quelques mois sur différents moyens à mettre en place. Outre le récent procès d’une société néo-zélandaise qui vendait de faux abonnés et de l’engagement artificiel, Instagram se prépare à sanctionner directement les utilisateurs.

Une mise en garde contre ces applications

C’est Jane Manchon Wong, une utilisatrice de Twitter réputée pour ses trouvailles qui a partagé cette information. Dans un bout de code, elle a découvert un commentaire stipulant que :
« Instagram travaille pour réprimer l’utilisation de service qui produit des likes et des abonnés, dans laquelle ils se réfèrent à une ‘Activité Inauthentique’.
Les utilisateurs pris à partager leurs logins à ces services devront changer de mot de passe. »

Le message est assez clair, et comme l’a fait Twitter récemment, il laisse entrevoir un subterfuge pour briser le business de la fake influence. Ainsi, dans les messages qui seront présentés, l’utilisateur verra un écran avec ces informations :
« Utiliser des app gagner des abonnés n’est pas autorisé.
Vous avez certainement partagé votre nom d’utilisateur et votre mot de passe avec une app offrant des likes ou des abonnés.
Utilisez ces applications va à l’encontre de nos %s [liens pour accéder aux règles certainement], et continuer à le faire pourrait impacter votre compte de façon plus importante.
Changez votre mot de passe pour empêcher ces applications d’accéder à votre compte. »

Vers une mort lente de la fake influence

Qu’on le veuille ou non, nos notifications quotidiennes sur Instagram prouvent que les robots et l’artificialité de l’engagement sont bien présents. Sinon … j’aurais déjà des milliers d’abonnés.
Ce business a deux impact pour le réseau social. D’abord, le gain artificiel d’abonnés et de likes représente une perte d’argent, car les utilisateurs n’achètent pas de publicité pour faire grandir leur compte ou donner de la visibilité à leurs contenus. Ensuite, du côté des créateurs de contenues des influenceurs, il y a une parole qui se libère de plus en plus et qui vient critiquer l’inaction d’Instagram face à ces pratiques.

Le simple fait de bloquer un service en changeant de mot de passe va permettre de fermer les vannes à ces applications du jour au lendemain. Enfin, par un message plus qu’explicite les utilisateurs seront invités à ne plus recommencer.

Il ne restera plus qu’à attendre que ces services (déjà trop nombreux) ferment leurs portes l’un après l’autre.