Non, Android Q ne proposera pas la fonction Electronic IDs
Technologie

Non, Android Q ne proposera pas la fonction Electronic IDs

La dernière version Android ne permettra pas de digitaliser ses papiers d'identité, il faudra attendre la prochaine.

Alors que la Google I/O vient de fermer ses portes, les dernières annonces concernaient Android, le système d’exploitation mobile par Google. Disponible depuis le 7 mai, la dernière version Android Q n’intégrera pas Electronic IDs. Deux membres de l’équipe dédiée à la sécurité et à la confidentialité de chez Android expliquent : « Au-delà d’Android Q, nous cherchons à ajouter la prise en charge de l’identification électronique pour les applications mobiles, afin que votre téléphone puisse être utilisé comme un identifiant, comme un permis de conduire. » Il faudra donc attendre la version suivante pour que notre smartphone remplace complètement le traditionnel portefeuille.

Les questions sécuritaires repoussent la date de lancement

Pour le moment, la société n’a pas fourni de détails plus précis concernant la prochaine version de son OS. Quoi qu’il en soit, il ne faudra pas s’attendre à utiliser une carte d’identité électronique avec Android Q, dommage. Il faut dire qu’il est difficile d’établir des prévisions précises pour cette fonction, notamment parce que la cryptographie nécessaire demande du matériel sécurisé, c’est en tout cas ce que préconise Rene Mayrhofer et Xiaowen Xin, les deux membres de l’équipe dédiée à la sécurité et à la confidentialité chez Android.

La Chine en avance, dans l’inconscience.

De son côté, iOS ne propose pas non plus ce type de service. Toutefois, il semblerait que la Chine soit encore une fois en avance. Le gouvernement de Pékin aurait travaillé en collaboration avec Tencent et Alibaba afin de tester deux systèmes d’identification digitale différents, dans deux villes du pays. Ces systèmes ont été testés depuis les applications AliPay et WeChat. De cette manière, les utilisateurs chinois ont pu facilement lier leur identité à leur smartphone afin d’effectuer des opérations sur le web nécessitant une authentification. Néanmoins, il est important de préciser que les acteurs asiatiques sont bien moins soucieux concernant les questions de sécurité, et de préservation des données utilisateurs.

Send this to a friend