YouTube Music aurait dépassé les 15 millions d’abonnés payants
Divertissement

YouTube Music aurait dépassé les 15 millions d’abonnés payants

Ce qui n’est largement pas suffisant par rapport à Spotify, Apple Music, et Amazon

Selon Bloomberg et le Wall Street Journal, YouTube Music aurait du mal à développer son activité au même rythme que sa concurrence. En effet, les 15 millions d’abonnés payants de la plateforme sont bien loin des 100 millions d’abonnés Premium de Spotify.

Lancée l’année dernière, YouTube Music a eu du mal à se faire une place, bien que plus d’un milliard de personnes se rendent sur la plateforme chaque mois. Le fait est que beaucoup d’utilisateurs se rendent dessus pour regarder des vidéos gratuitement. Sans pour autant prendre un abonnement qui ne leur sera pas nécessairement utile s’ils en ont déjà un ailleurs, ou pas.

Google avait indiqué il y a quelque temps que le nombre d’abonnés avait augmenté de 60% en un an, mais pour autant, ce n’est pas suffisant si la plateforme souhaite un jour faire de l’ombre à sa concurrence. D’autant plus que depuis sa création, seulement quelques fonctionnalités ont été ajoutées, contrairement à Spotify ou Apple Music qui en ont déjà une ribambelle.

Quoi qu’il en soit, si YouTube Music ne fonctionne pas comme prévu, la firme de Mountain View ne perdra pas pour autant l’intégralité de sa plateforme, étant donné que des millions d’internautes et de youtubeurs l’utilisent. Le seul bémol serait que l’entreprise perdrait en crédibilité et que les abonnés payants pourraient être mécontents de leur mauvais investissement.

YouTube Music a tout de même tenté de se différencier de sa concurrence en instaurant des contenus originaux à l’instar de Netflix ou Amazon Prime. Néanmoins, en début d’année une annonce avait été faite précisant que ces derniers pourraient devenir gratuits d’ici 2020.

YouTube Music est un bon compromis entre Netflix et un service de streaming musical, d’autant plus qu’une offre étudiante a récemment été ajoutée, mais le fait est que de passer d’une plateforme entièrement gratuite à une autre semi-payante n’attire pas autant de monde que prévu. Reste à voir si elle arrivera à perdurer avec le temps.

Send this to a friend