Initialement annoncé au cours de la Google I/O 2017, Flutter continue d’évoluer. Seulement 2 ans après son lancement, Flutter est devenu un framework incontournable pour les développeurs. Il permet de maintenir une expérience cohérente entre les applications mobiles, desktop, et web. Après avoir réconcilié les développeurs Android et iOS, Flutter s’attaque désormais au web.

Lors de la Google I/O 2019, la firme de Mountain View présente son service comme une boîte à outils permettant aux développeurs de créer une unique application capable de s’adapter sur tous les supports. 9to5 Google explique qu’après avoir testé plusieurs applications Flutter, la rapidité et la fluidité, quelle que soit la plateforme est impressionnante. Plutôt surprenant quand nous savons que Flutter n’en est qu’à ses débuts. Le service pourrait intervenir comme un acteur majeur dans le tournant actuel que connaît le web. Cette rapidité est due au fait que Flutter compile le code Dart pour être reconnus en tant que JavaScript, par exemple. De cette manière, le navigateur comprend qu’il faut ouvrir une application web traditionnelle. À titre d’exemple, Larry McKenzie, développeur chez eBay, déclare : « Flutter est rapide ! Des fonctionnalités qui nous ont pris plusieurs jours à implémenter peuvent être terminées en une seule journée. De nombreux problèmes sur lesquels nous passions beaucoup de temps ne se produisent tout simplement plus. Notre équipe peut désormais se concentrer sur la création d’expériences utilisateur plus raffinées et sur la fourniture de fonctionnalités. Flutter nous permet de dépasser nos attentes. »

Dès à présent, Google met à disposition une page pour présenter comment fonctionne Flutter pour le web. Les développeurs peuvent donc commencer à tester leurs applications sur le web. De toute évidence, Google essaye tant bien que mal de rendre Flutter le meilleur moyen de créer des applications Android, iOS, Chrome OS, Windows, web, et autres supports IoT, que ce soit pour de la domotique ou encore le tableau de bord d’une automobile.