YouTube teste les liens d'achats sous ses vidéos
RetailTechnologie

YouTube teste les liens d’achats sous ses vidéos

De la même manière qu'Instagram Shopping, YouTube serait en passe de proposer des liens d'achats pour retrouver facilement les produits proposés en vidéo.

Google, géant incontesté du web, ne parvient pas à exceller dans tous les domaines. Concernant le commerce en ligne, Amazon reste bien loin devant. Toutefois, la firme de Mountain View ne baisse pas les bras, et s’apprête à utiliser ses outils actuels pour tenter de concurrencer l’entreprise de Jeff Bezos.

Comme sur Instagram, The Information rapporte que YouTube serait en train d’expérimenter une fonctionnalité permettant d’afficher les produits évoqués au cours d’une vidéo, pour ensuite les acheter directement sur Google Express. Cette option devrait autant ravir les youtubeurs, que les marques, mais aussi Google. De la sorte, les placements de produits pourront plus facilement se convertir en achat, quant à Google, le groupe pendra une commission pour chaque achat.

Pour le moment, la phase de test redirige bien les utilisateurs vers Google Express, uniquement disponible aux États-Unis. La firme de Mountain View invite depuis plusieurs semaines les marques potentiellement intéressées à rejoindre la plateforme, afin de proposer un choix plus large aux utilisateurs.

Toutefois, il reste encore du chemin à Google pour espérer rivaliser avec Amazon. En 2018, Google Express présentait un chiffre d’affaires inférieur à 1 milliard de dollars. De son côté, Amazon réalisait un chiffre d’affaires de 141 milliards de dollars uniquement en Amérique du Nord. Il est tout de même important de préciser que Google ne se consacre pas uniquement au commerce en ligne, dès lors que le géant américain va se pencher sérieusement sur le marché il se pourrait que ses résultats augmentent considérablement. De plus, en utilisant YouTube et son milliard de visiteurs par mois, Google pourrait inquiéter Amazon plus rapidement que prévu. Chaque viewer représente pour la firme de Mountain View un acheteur potentiel. Au cours des derniers mois, Google a aussi dévoilé Shopping pour concurrencer en plus la firme de Seattle.

Send this to a friend