Maisons intelligentes et sécurité : Quelles innovations en matière de sécurité pour les nouveaux habitats ?
Technologie

Maisons intelligentes et sécurité : Quelles innovations en matière de sécurité pour les nouveaux habitats ?

Avec la démocratisation des technologies dans les maisons, la sécurité est un des centres d'innovation

Les maisons connectées s’enrichissent, que ce soit grâce aux objets connectés ou bien aux systèmes domotiques. Dans le spectre déjà large de fonctionnalités, les portes blindées connectées, les nouveaux systèmes de surveillance et d’alarme s’ajoutent à une liste déjà longue de nouvelles commodités offertes dans les habitations de dernière génération.

Le concept de la maison connectée ou maison intelligente évolue avec son temps… Dans un avenir proche, la démocratisation de ces technologies pourrait rendre l’habitat entièrement contrôlé par des systèmes informatiques, que soit pour le chauffage, la climatisation, l’éclairage, la gestion de l’eau, de l’énergie… L’atout majeur étant que ces maisons intelligentes seront en totale interaction avec leurs occupants, répondant à leurs moindres désirs. Bien que cela puisse laisser penser que la plupart perdront petit à petit leurs réflexes humains, il s’avère que ces dernières pourraient être des plus utiles pour les personnes handicapées, telles que les malvoyants, ou encore les personnes malades ou âgées ou dans des logiques de sécurité vis-à-vis des menaces extérieures.

De nos jours, les maisons connectées sont de plus en plus denses en fonctionnalités et bon nombre d’entreprises apportent régulièrement de nouvelles innovations en adéquation avec ces dernières. Parmi elles, les enceintes connectées, telles qu’Alexa ou Google Home. Dans ces lieux d’habitation riche en innovations, faire installer une porte blindée connectée devrait très vite intégrer les pratiques et usages afin d’apporter plus de sécurité aux maisons connectées.

Les portes blindées connectées sont une toute nouvelle façon de protéger sa maison, qu’elle soit entièrement connectée, ou non. Contrôlables à distance, les propriétaires sont plus sereins et peuvent surveiller ce qu’il se passe autour de leur maison, qu’ils soient au travail, en vacances, aux courses, ou simplement au coin de la rue. Elles peuvent d’ailleurs être associées à des sonnettes connectées à l’exemple de celle de Netatmo présentée lors du CES 2019, compatible avec HomeKit. Dans l’optique de renforcer cette même sécurité et de rassurer les propriétaires.

Paradoxalement, l’enrichissement en fonctionnalités connectées des maisons intelligentes oblige de plus en plus d’occupants à s’équiper en système de cybersécurité pour couper court à tout risque d’attaque externe.

Au-delà des risques liés au piratage, grâce à leurs systèmes de domotiques, les maisons intelligentes nous rassurent, que soit en extérieur ou en intérieur. Les risques d’incendie, de dégâts des eaux ou de panne peuvent désormais être anticipés quand ils ne sont pas directement détectés. Les résidents peuvent être ainsi prévenu en temps réel et dans certains cas, le système permet d’appeler directement quelqu’un pour qu’il intervienne.

La maison connectée permet notamment de prévenir des risques qui nous entourent, comme les bruits inhabituels qui souvent nous laissent penser que quelqu’un tente de s’introduire dans notre maison. Une situation qui peut être résolue grâce à l’intelligence artificielle mise au point par Sensory, qui prévient instantanément du moindre bruit suspect. Bien entendu, le bruit des croquettes dans la gamelle du chat ou le fracas d’un verre cassé ne seront pas pris en compte, mais bel et bien des sonorités réellement suspectes, afin d’éviter le pire.

Send this to a friend