La cryptomonnaie de Facebook se concrétise
Réseaux SociauxTechnologie

La cryptomonnaie de Facebook se concrétise

Le réseau social passerait des accords avec différents partenaires financiers afin de développer sa propre cryptomonnaie.

Selon le Wall Street Journal, Facebook serait en train de conclure des accords avec des dizaines de partenaires financiers, afin de développer une plateforme de paiement basée sur sa propre cryptomonnaie.

Depuis quelque temps, Facebook développe sa propre cryptomonnaie basée sur le dollar américain, qu’il sera possible d’échanger via WhatsApp. Cette monnaie fonctionnera exactement de la même manière que les autres services de paiements tels que PayPal.

Un autre rapport indiquerait que Facebook chercherait à collecter 1 milliard de dollars pour son projet auprès d’investisseurs comme Visa ou MasterCard. Reste à savoir si les deux banques ont accepté ou refusé, étant donné qu’à l’avenir cette cryptomonnaie pourrait leur porter préjudice.

Le bitcoin n’est pas très bien vu écologiquement parlant du fait qu’il consomme des tonnes d’énergie, et qui par conséquent, émet de grandes quantités de CO2. Pour vous faire une idée, sur l’année 2017 elle représentait à peu près 30,25 TWh, ce qui est l’équivalent de la consommation électrique sur une année d’un pays comme le Maroc.

Le problème maintenant, serait de connaître les réelles intentions de Facebook concernant cette cryptomonnaie. Zuckerberg envisagerait-il de faire de cette dernière la monnaie la plus utilisée au monde en dépit de l’environnement ?

Facebook aurait également l’intention de récompenser les internautes qui utiliseraient cette cryptomonnaie sur le réseau social ou qui regarderaient des publicités sur cette dernière. Le but étant de les inciter à l’utiliser régulièrement en se basant sur un système de récompense. Bien évidemment, si la société fait bien les choses, elle pourrait rassembler des milliers d’utilisateurs en un rien de temps, d’autant plus que ce marché représente une belle opportunité à 17 milliards d’euros de revenus supplémentaires.

 

Send this to a friend