Google crée CallJoy, son IA téléphonique pour les entreprises
Intelligence Artificielle

Google crée CallJoy, son IA téléphonique pour les entreprises

Cet assistant virtuel veut donner la possibilité aux entrepreneurs de se concentrer sur leur activité.

Après Duplex, dites bonjour à CallJoy. Cette intelligence artificielle a été conçue pour faciliter la vie des petites entreprises. Duplex était la première partie de la solution, avec CallJoy, les entreprises ont désormais un opérateur téléphonique virtuel pour répondre à leurs clients. Il peut gérer automatiquement les appels entrants et traiter toutes les demandes.

Souvenez-vous de Duplex, cette intelligence artificielle capable d’effectuer, à votre place des réservations pour un rendez-vous chez votre coiffeur ou pour réserver une table dans un restaurant. Il y a un an, nous pouvions profiter de la première démonstration de cet outil.

Aujourd’hui, Google complète son offre en annonçant CallJoy. Cette nouvelle IA est capable de répondre de manière très précise et personnalisée lorsqu’un client a besoin d’une information. Google veut que sa solution serve aux petites entreprises qui n’ont ni le temps, ni les moyens de mettre quelqu’un sur un tel poste.

Si la personne qui appelle souhaite s’informer sur une tâche qui peut être effectuée en ligne, comme par exemple passer une commande ou prendre rendez-vous, CallJoy lui enverra un message texte avec l’URL correspondante. En revanche, si le client veut échanger avec une personne physique, l’appel sera redirigé vers le numéro de la personne correspondante.

CallJoy promet aussi de réduire le temps d’attente des appels. Nous savons tous à quel point ce critère peut être déterminant. Google estime qu’il y a 400 millions d’appels entrants vers des petites entreprises chaque jour. Si cette intelligence artificielle fonctionne comme promis, CallJoy pourrait s’avérer être très utile pour les entrepreneurs. Imaginez qu’un restaurant n’ait plus à prendre les réservations de vive voix, mais que CallJoy puisse s’en charger en quelques secondes. Demain, nous vivrons peut-être dans un monde où les services de Google s’appelleront mutuellement pour traiter nos demandes. Effrayant.

Send this to a friend