Anki, la startup à l’origine de Cozmo le petit robot de compagnie, cesse à partir d’aujourd’hui ses activités. Dans sa chute, l’entreprise entraîne le licenciement de 200 employés. Son CEO, Boris Sofman a annoncé en personne cette nouvelle à son personnel. L’entreprise se confie à Engadget concernant les raisons de la faillite : « Une opération financière importante à un stade avancé a échoué avec un investisseur stratégique et nous n’avons pas été en mesure de parvenir à un accord ».

La nouvelle est plutôt étonnante quand on sait que depuis sa création en 2010, Anki a levé 200 millions de dollars. Ses deux principaux produits Cozmo et Vector ont été de franc succès. Anki se réjouissait d’avoir écoulé près de 1,5 million de robots à ce jour. Vector lancé a l’automne dernier suite à une campagne Kickstarter de 2 millions de dollars, a récemment intégré Alexa. Quant à Cozmo, il a séduit par sa petite taille et son intelligence. Il est capable d’apprendre à coder à un enfant. Toutefois, il semblerait que ces deux robots décrédibilisaient l’entreprise, avec leur apparence de jouet. De plus, Microsoft, Amazon et Comcast auraient exprimé leur intérêt pour l’acquisition de Anki.

Anki confirme qu’elle étudie tous les plans pour continuer le développement de ses robots. Les employés percevront une semaine d’indemnité et devront sans doute dire adieu à Cozmo et Vector, qui auraient parfaitement pu jouer dans un film d’animation Pixar.