Selon une étude menée par l’Université d’Oxford, en 2069 il y aura plus de morts que de vivants sur Facebook. Une information plutôt dérangeante, mais qui pourrait se confirmer lorsque ...