Twitter : Une fonctionnalité pour lutter contre la manipulation en période électorale
Réseaux Sociaux

Twitter : Une fonctionnalité pour lutter contre la manipulation en période électorale

Plusieurs élections se préparent partout à travers le monde, et Twitter est bien décidé à ce que sa plateforme ne les influence aucunement .

À l’approche de plusieurs élections importantes à travers le monde, Twitter a annoncé qu’il allait mettre en place une fonctionnalité visant à bloquer autant que possible les tweets visant à manipuler les électeurs. Cette dernière permettra de signaler rapidement et efficacement les contenus trompeurs.

En Inde et en Europe, on s’apprête à élire un grand nombre de dirigeants politiques dans les jours et les mois qui viennent. Forcément, cela va rimer avec une augmentation croissante de tweets mensongers visant à influencer les électeurs. Pour les contrer, Twitter va introduire le 25 avril en Inde et le 29 avril en Europe une option supplémentaire de signalement des tweets.

Dans le menu « signaler un tweet » apparaîtra très prochainement une case « ça induit en erreur pour le vote ». En la sélectionnant, vous pourrez non seulement signaler le tweet mais aussi donner des informations très précises sur le pourquoi de votre signalement si vous le souhaitez. Cette nouveauté devrait débarquer dans le monde entier en temps voulu.

©Twitter

Dans sa déclaration, Twitter a spécifié les contenus qu’il souhaitait voir signaler via sa nouvelle fonctionnalité. En effet, le réseau social a précisé que les utilisateurs ne sont pas autorisés à utiliser la plateforme dans le but de manipuler ou d’interférer dans les élections, mais a aussi donné des exemples plus précis – tout en précisant bien que ce ne sont pas les seules raisons pour lesquelles un tweet doit être considéré comme à vocation de manipulation politique.

Le réseau social dis explicitement que ne seraient pas tolérés :

– Les tweets visant à induire en erreur sur comment voter
– Les tweets visant à tromper sur les conditions nécessaires pour pouvoir voter
– Et enfin, les tweets visant à communiquer de fausses informations sur les personnes se présentant aux élections, et les dates auxquelles auront lieu ces dernières.

Le changement apporté par Twitter, bien que léger, devrait apporter un vrai plus dans la gestion des fake news en périodes électorales. En effet, comme le souligne Engadget, il est beaucoup plus simple de signaler un tweet de manipulation politique en cochant une case qu’en devant expliquer pourquoi il est contraire à la déontologie dans un rapport détaillé via les autres options de signalement. Logiquement, cette nouvelle fonctionnalité devrait donc inciter les utilisateurs de Twitter à signaler beaucoup plus fréquemment les tweets de manipulation politique, ce qui aidera le réseau social à mieux lutter contre la désinformation.

Twitter n’est pas le premier géant du numérique à s’attaquer aux fake news grâce à une fonctionnalité spéciale. Facebook a mis en place une war room pour lutter contre ces dernières, et Google a adopté des outils et des labels spéciaux pour mettre en avant les contenus de qualité sur ses différents services.

Send this to a friend