L’an dernier, l’application Google Fit sous Android avait totalement était redesignée. Dorénavant ce service de la firme de Mountain n’est plus seulement disponible pour les utilisateurs sous Android, l’application débarque officiellement sous iOS. De plus, Google Fit devrait être lié aux applications similaires déjà existantes sur iPhone, comme Apple Health, Nike Run Club, Sleep Cycle, ou encore Headspace. Toutes les données de ces applications pourront être utilisées pour contribuer à réussir vos objectifs Google Fit. Pour s’intégrer parfaitement à ce nouvel environnement, Google Fit pourra être synchronisé entre l’Apple Watch et les montres sous Wear OS. Le suivi des progrès tout au long de la journée doit être simple et facile. Quels que soient les applications ou appareils utilisés pour surveiller la forme physique, le sommeil, ou encore le bien-être en général, Google Fit s'adapte parfaitement à ces demandes.

Google Fit arrive sous iOS

Pour le développement de cette application, Google a longuement collaboré avec l’Organisation mondiale de la santé, et l’American Heart Association. Suite à cette coopération, Google Fit se base sur deux objectifs. Le premier correspond aux « minutes actives », c’est à dire au temps pendant lequel l’utilisateur n’est pas avachi dans son canapé. Quant au second, il compte les « points cardio », obtenus grâce à une activité modérée, par exemple en effectuant une marche rapide, ou un tout autre sport. Google Fit encourage ses utilisateurs à effectuer 2h30 de « minutes actives » par semaine, pour 1h15 d’activité plus vigoureuse.
Plus l’individu remplit ses objectifs, plus des anneaux se complètent. Ces systèmes d’anneaux pourraient, par ailleurs, parfaitement s’intégrer sur l’Apple Watch.

Pour les utilisateurs sous iOS, l’application est donc disponible à partir d’aujourd’hui sur l’App Store.