Comment monétiser son site web ?
GuidesOUTILS

Comment monétiser son site web ?

Un tutoriel simple et concret pour vous aider à générer davantage de revenus avec votre site.

Votre site web rassemble une quantité importante de lecteurs, mais ne génère pas assez de revenus à vos yeux ? Pas de panique ! Au travers de cet article, nous allons vous présenter plusieurs leviers très efficaces pour gonfler les revenus générés par votre site !

1 – Participer aux stratégies de content marketing des marques

En 2019, le consommateur est surchargé de publicités en tout genre. Que ce soit lors de l’entracte de son programme télé favori, durant son Binge Watching sur YouTube, entre deux publications sur son fil d’actualité réseaux sociaux, ou même à l’ouverture de sa boîte aux lettres, la publicité d’un annonceur vient toujours se glisser sous ses yeux. En conséquence, le consommateur d’aujourd’hui est très peu réceptif aux tentatives de l’attirer vers un produit.

Afin de contrecarrer ce problème, les marques font de plus en plus appel à un processus ingénieux : le content marketing. Elles sollicitent des blogueurs, des influenceurs, et tout autre type de personnes ayant de l’influence auprès de leur cible. Ensuite, les marques leur demandent de faire ce qu’ils font le mieux : créer un contenu qui apporte à leurs auditeurs une plus-value. Dans ce contenu est insérée une présentation valorisante des produits de la marque, et ainsi se créée une situation bénéfique pour tous. Le consommateur a obtenu une information qui le satisfait, les produits de la marque lui ont été présentés d’une manière qui va le pousser à s’intéresser à elle, et le blogueur/influenceur touche une manne conséquente tout en proposant du contenu inédit qui s’intègre parfaitement à sa ligne éditoriale. C’est le principe du contenu sponsorisé.

Si vous n’avez pas mis en place ce genre de production sur votre site, vous gagneriez beaucoup à vous y mettre. D’autant que contrairement à une époque aujourd’hui révolue, vous n’avez même plus à aller chercher vous-même des annonceurs voulant valoriser leur marque par le biais de votre site. En effet, il existe des solutions permettant d’automatiser ce processus, à l’exemple de Coobis.

Coobis est une plateforme de content marketing qui met directement en relation les annonceurs et les éditeurs de contenu, et ce dans les meilleures dispositions pour créer un partenariat efficace.

En tant que propriétaire d’un site web, vous devez simplement vous inscrire et créer une carte contenant les principales informations sur votre site et ses canaux associés (comme vos réseaux sociaux), puis à attendre d’être contacté par les annonceurs.

En effet, votre carte va intégrer la base de Coobis, forte de 25 000 références, où de multiples marques viennent chercher leurs partenaires idéaux pour leurs stratégies de content marketing. Via les données fournies par les blogueurs et les influenceurs, elles ont toutes les cartes en main pour trouver les profils qui correspondent le mieux. Si le vôtre en fait partie, un brief vous sera envoyé pour un contenu sponsorisé, une mention sur les réseaux sociaux, ou tout autre type d’activité mettant à profit votre influence. Bien évidemment, vous avez tout loisir de faire le tri parmi les sollicitations pour ne retenir que les opportunités les plus intéressantes.

Après avoir honoré une commande, vous recevez votre gratification dans les jours qui suivent. La plateforme conserve 30% de la somme pour son fonctionnement. En revanche, intégrer et rester sur Coobis ne vous demandera jamais aucun investissement. De plus, le gain de temps non investi dans la recherche d’annonceurs, qui est ardue, compense largement cette perte. Vous pouvez vous concentrer exclusivement sur la création de contenus sponsorisés tout au long de la journée, et cette activité est extrêmement prolifique. Bien qu’il soit impossible de donner une fourchette exacte, la rédaction d’un article sponsorisé de 500 mots atteint facilement les 100€. Des chiffres alléchants pour n’importe quel blogueur.

Content Marketing from COOBIS2 on Vimeo.

Le « marché » des articles sponsorisés est d’autant plus intéressant qu’à l’heure actuelle, les stratégies de content marketing entrainent une hausse moyenne de 80 % des ventes et de la fidélisation chez les entreprises les déployant (source : Panda SEO). Cela pousse les entreprises à solliciter de plus en plus les blogueurs & les influenceurs, une situation qui devrait découler sur une croissance du marché des contenus sponsorisés pour encore de nombreuses années.

2 – Développer l’affiliation

Quand on a un site web, l’affiliation fait partie des grands classiques pour générer des revenus. Là aussi, il s’agit d’engranger des bénéfices via un partenariat avec des entreprises. En effet, l’affiliation consiste à écrire sur des produits ou des services d’une boîte, puis à placer dans votre article un lien vers l’espace d’achat de ces derniers. Grâce à un cookie dans ce lien, qui vous aura été fourni par l’entreprise, cette dernière sait exactement combien de ses offres ont été vendues par votre biais. Pour chaque vente, vous toucherez une commission qui varie selon l’entreprise avec laquelle vous travaillez et la spécificité de l’offre. Par exemple, votre entreprise partenaire vous donnera certainement une commission bien plus importante pour la vente de ses logiciels que pour celle de ses livres, pour peu qu’elle propose ces deux types d’articles.

Avant de pouvoir vendre les produits et services d’une entreprise, il faut d’abord rejoindre son programme d’affiliation. C’est la lecture des conditions de ce dernier qui vous permettra de connaître les différents types de commissions qu’elle pratique sur ses différents produits, et si elle exige de vous des pratiques particulières lorsque vous « vendez » ses articles. Pour pouvoir formuler une demande d’inscription, il vous sera quasi systématiquement demander des informations sur votre site web, comme la nature des sujets traités et la taille de votre audience, et l’entreprise fera généralement un tour sur votre site avant de choisir de vous intégrer ou non à son programme. Si vous êtes accepté, vous devenez un affilié, et vous pouvez commencer à vendre des offres via votre site.

Afin de convertir un maximum de lecteurs en acheteurs, il est important de saisir avec précision les besoins de votre audience, afin de lui proposer les produits les plus à même de la satisfaire. Les entreprises pratiquant le marketing d’affiliation étant nombreuses, vous aurez l’embarras du choix. Vous pourrez trouver votre bonheur avec les programmes d’affiliation d’entreprises au catalogue gigantesque comme Amazon ou Apple, ou bien avec les catalogues beaucoup plus spécifiques des entreprises moins renommées, qui sont bien davantage . Dénicher le partenaire idéal en leur sein est loin d’être aussi compliqué qu’il n’y paraît, la plupart des programmes d’affiliation sont accessibles par le biais de plateforme d’affiliation comme Rakuten, Affilae, ou encore Awin, qui les regroupent et vous donnent la possibilité de les trier.

3 – Mettre en place des bannières publicitaires sur votre site web

Peut-être la méthode la plus ancienne pour rentabiliser votre site internet. Si vous n’avez pas encore consacré quelques espaces publicitaires à votre site, sachez que cela est très facile à mettre en place. Il vous suffit de vous inscrire sur une régie publicitaire, à exemple de Google Adsense. Ceci fait, vous obtiendrez plusieurs morceaux de code que vous n’aurez qu’à copier/coller sur votre site à l’endroit où vous souhaitez voir des publicités apparaître. C’est encore plus simple avec un site wordpress, où des nombreux plugins sont prévus à cet effet.

Si la publicité est facile à mettre en place, il faut une certaine audience pour pouvoir en vivre. Les espaces publicitaires sur votre site sont acquis aux enchères par les annonceurs. Ils vous paient généralement un prix pour mille impressions, (1000 affichages de leur publicité). Selon la valeur de votre audience et d’autres paramètres, le prix pour ces milles impressions peut descendre jusqu’à 50 cts seulement. Il faut donc un nombre de visiteurs conséquents et fortement susceptibles de s’intéresser aux produits des annonceurs pour que vos bannières publicitaires se révèlent pleinement rentables. Néanmoins, peu importe les spécificités de votre site, les bannières publicitaires représenteront toujours une source de revenus très conséquente. Malgré l’émergence d’Adblock qui réduit vos impressions, afficher les bonnes publicités au bon endroit reste une valeur sûre.

4 – Penser au SEO pour gonfler votre trafic

Que ce soit par l’affiliation, les articles sponsorisés, les bannières publicitaires, où les 3 en même temps, les méthodes de monétisation de votre site web tirent toutes profit d’un trafic de plus en plus conséquent. Or, pour avoir beaucoup de visiteurs, le Saint-Graal reste encore que vos pages soient les plus visibles possible sur les moteurs de recherche, et tout particulièrement Google, qui est le plus utilisé (très) loin devant tous ses concurrents.

Justement, le SEO (Search engine Optimisation), aussi connu sous le nom de référencement naturel, est l’art d’optimiser votre site web pour qu’il soit le plus visible possible, et ce sans dépenser un centime. Sur la requête « musique », une page parlant de musique aura plus bien de chances de ressortir sur les premiers résultats de Google si le SEO du site a été bien travaillé.

Le SEO, est extrêmement complexe, et nous ne pourrons pas vous faire découvrir tous les secrets de cet art dans cet article. En revanche, nous pouvons vous en transmettre quelques bases. Si vous souhaitez enrichir vos connaissances, vous aurez sur internet toutes les informations à disposition pour vous autoformer facilement et devenir un maître en la matière.

Pour avoir un contenu valorisé par les moteurs de recherche, il est tout d’abord important d’avoir un temps de chargement minimal pour vos pages, et une identité graphique ainsi qu’une arborescence qui bonifie autant que possible l’expérience utilisateur. Essayer de vous imaginer s’il serait facile pour un visiteur d’accéder facilement aux différents contenus de votre site, et si son expérience de navigation serait agréable. À titre d’exemple, des pages surchargées de détails ou aux couleurs et polices désagréables suffisent parfois à décourager un visiteur.

Concernant la nature même du contenu, il est important que votre texte soit structuré au maximum via des balises h1, h2 (etc) définissant les différents niveaux de parties, sous parties, sous-sous parties et ainsi de suite afin que Google puisse appréhender au maximum votre texte. Vous devez aussi penser à définir une métadescription, le petit chapeau qui s’affiche sous les pages lorsqu’on consulte Google. Pensez aussi à inclure plusieurs fois le mot clé sur lequel vous aimeriez être valorisé par le moteur de recherche dans votre contenu, et les mots du même champ lexical, pensez à inclure ce mot également dans votre URL. Enfin, intégrer des liens internes (qui pointent vers votre propre site) dans vos contenus, et faites en sorte que ces derniers soient cohérents et agréables à lire, connaître les règles de l’orthographe est plus valorisé qu’on ne le croit ! Enfin, pour un bon référencement, sachez que plus des sites de qualité mettront des liens vers votre site dans leurs pages, plus celui-ci sera bien référencé. C’est tout particulièrement vrai concernant les requêtes incluant les mots qui servent d’ancre pour les liens hypertextes pointant vers votre site.

Send this to a friend